Le Souverain lance les travaux de réalisation du pôle urbain de Ras El Ma

Le Souverain lance les travaux de réalisation du pôle urbain de Ras El Ma

Un nouveau pôle urbain verra bientôt le jour dans la province de Moulay Yacoub. Une enveloppe de 812 millions de dirhams permettra la construction de 12.670 unités réparties sur une zone d’habitat et un parc industriel. Les travaux de réalisation de ce nouveau projet ont été lancés, mercredi 11 mars, par SM le Roi Mohammed VI. A cette occasion, le Souverain a suivi les explications sur ce projet qui bénéficiera à une population de 50.000 habitants. Le projet urbain de Ras El Ma se situe dans la commune rurale de Aîn Chkef. Sur les 190 ha réservés au projet, 45 ha sont dédiés à la résorption des bidonvilles (2.490 unités), 31 ha aux logements à 140.000 dirhams (3.600 unités), 17 ha aux logements à 200.000 dirhams (2.400 unités), 28 ha aux logements pour la classe moyenne (4.000 unités), 45 ha aux lots industriels (130 unités) et 24 ha aux lots d’équipements socioculturels (50 unités). Le projet sera financé à hauteur de 750 millions de dirhams par les bénéficiaires, alors que 62 millions seront assurés par le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace. L’achèvement des travaux est prévu en 2015. Le pôle urbain de Ras El Ma se veut un projet innovant qui s’assigne pour objectif la réhabilitation de l’ancienne médina, la qualification des quartiers de Jnanate et de la zone nord, ainsi que le recasement des ménages occupant des bâtisses insalubres ou menaçant ruine. Grâce à son positionnement géographique près de l’autoroute et des grands axes routiers de la ville de Fès, le nouveau projet renforcera les attraits de la capitale spirituelle.
Le pôle urbain de Ras El Ma contribuera également à l’éradication de l’habitat insalubre, à l’augmentation de l’offre de logements pour les ménages à faible et moyen revenu, au transfert des unités vétustes ou présentant des risques à Fès, ainsi qu’à la création de nouveaux emplois dans le secteur industriel.
La mise en œuvre des travaux de viabilisation, de pilotage de l’action de recensement aux côtés des autorités locales et de supervision et de sélection des promoteurs immobiliers sera assurée par le groupe Al Omrane. Alors que les promoteurs privés se chargeront de la réalisation des programmes d’habitat au profit des diverses couches sociales ainsi que des principaux équipements socio-collectifs d’accompagnement. Pour rappel, le nouveau projet urbain de Ras El Ma s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention signée le 16 février dernier au Palais Royal sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI et qui vise à renforcer les programmes de logement au profit de la classe moyenne. Cette convention porte sur la mobilisation d’un investissement global de près de 52 milliards de dirhams et de 3.853 ha du foncier public destinés à la réalisation de 200.000 unités d’habitat à travers la création de 14 pôles et zones urbains et la mise en œuvre de 28 programmes d’habitat dans 32 villes et centres repartis sur onze régions du Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *