Le Souverain reçoit la délégation palestinienne de l’Université Al Azhar

SM le Roi Mohammed VI a reçu, vendredi 13 mars, à Fès, la délégation palestinienne représentant le conseil des secrétaires de l’Université Al Azhar. La délégation, conduite par Dr Youssef Joumaa Salama, prêcheur de la sainte mosquée Al Aqsa, vice-président de la haute instance islamique d’Al Qods et vice-président du conseil des secrétaires de l’Université Al-Azhar, s’est rendue au Maroc pour exprimer les remerciements et la reconnaissance du peuple palestinien à SM le Roi pour le soutien et la solidarité qu’il a toujours accordé à la cause palestinienne et particulièrement suite à l’agression israélienne perpétrée contre la bande de Gaza. Lors de cette audience, SM le Roi Mohammed VI a annoncé la reconstruction, à ses propres frais, de la Faculté d’agronomie de l’Université Al Azhar ayant son siège à Beit Hanoune dans la bande de Gaza. La délégation qui comprend en outre Cheikh Tayssir Rajab Tamimi, Grand Juge de Palestine, Dr Jaouad Ouadi, président de l’Université Al Azhar, Dr Hani Najm et Dr Mohamed Charafi, membres du conseil de l’Université Al Azhar, a été reçue par la commission chargée de l’organisation de l’aide humanitaire à la Palestine.
Lors d’une conférence de presse tenue, samedi 14 mars, à Rabat, la délégation palestinienne a salué le rôle du Maroc dans la protection de la ville sainte d’Al Qods face aux tentatives de judaïsation. Cheikh Tayssir Rajab Tamimi, Grand Juge de Palestine, a déclaré lors de cette conférence que «le seul travail qui se fait pour que les habitants de la ville sainte d’Al Qods Acharif, demeurent attachés à leur terre et font face aux plans et manœuvres de l’occupant israélien, est celui que déploie le Royaume du Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, à travers l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif». La conférence a été marquée par la présence de Taïeb Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et Abdelkébir Alaoui Mdaghri, directeur général de l’Agence Bayt Mal Al Qods et des représentants de la presse nationale et internationale. Selon la délégation, le Maroc ne cesse d’apporter son soutien et déploie des actions louables pour que les habitants d’Al Qods restent attachés à leur terre. Une position qui procède de la conviction du Maroc de la justesse de la cause de la Palestine.
Répondant aux questions des journalistes à propos de la position de Téhéran jetant le doute sur le soutien du Maroc à la cause palestinienne, le Grand Juge de Palestine a précisé que «personne ne peut surenchérir sur la position de soutien constant du Royaume du Maroc à la cause palestinienne. Le Maroc agit et ne parle pas, apporte son soutien et ne fait pas de surenchère». «Ceux qui font des surenchères sur la position du Maroc sont justement ceux-là mêmes qui exacerbent les tensions et versent l’huile sur le feu», a-t-il ajouté. Par ailleurs, Dr Youssef Joumaa Salama, prêcheur de la sainte Mosquée Al Aqsa, vice-président de la haute instance islamique d’Al Qods et vice-président du conseil des secrétaires de l’Université Al Azhar, a mis en exergue l’ampleur des dégâts causés par l’agression israélienne contre la bande de Gaza ainsi que les tentatives israéliennes visant la judaîsation de la ville sainte. «Les fouilles dans la Mosquée Al Aqsa et l’expulsion des Palestiniens du quartier Haret Al-Maghariba et autres quartiers de l’ancienne cité montrent que le but de l’occupant israélien est la destruction de la mosquée Al Aqsa», a-t-il indiqué. Intervenant samedi soir à Marrakech lors d’un colloque initié par l’Agence Beyt Mal Al Qods sous le thème «Aspects de la protection d’Al Qods et de défense Gaza», Dr. Joumaa Salama a exprimé la reconnaissance du peuple palestinien au Maroc pour la place qu’occupe la Palestine et Al Qods Acharif chez les Marocains, rappelant les différentes manifestations organisées dans le Royaume pour dénoncer la récente agression israélienne contre la bande de Gaza.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *