Le SRAS ne désarme pas

Le dernier décompte de l’OMS actualisé au 20 juin indique que l’épidémie de pneumonie atypique, ou syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), a touché 5.326 personnes en Chine continentale, 347 en sont mortes.
A Hong Kong, le nombre de cas s’élève à 1.755, dont 296 mortels.
La maladie a touché 695 personnes à Taïwan (84 morts), 206 à Singapour (31 morts).
A Macao, un cas non mortel a été recensé.
Le bilan fait apparaître 63 malades au Vietnam dont cinq sont morts et en Thaïlande neuf malades, dont deux décédés. Aux Philippines, ont été recensés 14 cas dont deux mortels, et en Malaisie, cinq cas, dont deux mortels.
Toujours en Asie, la Mongolie a enregistré neuf cas, l’Indonésie deux cas, l’Inde trois cas, la Corée du Sud trois cas, sans aucun mort.
En dehors de l’Asie, le Canada reste le pays le plus touché par le syndrome respiratoire aigu sévère avec 245 malades dont 34 sont morts.
Aux Etats-Unis, 74 cas ont été recensés, sans aucun décès.
Toujours selon les décomptes de l’OMS, la maladie touche également l’Italie (9 cas), l’Allemagne (10), la France (7), le Royaume-Uni (4), la Suède (3), la Roumanie (1), la Suisse (1), l’Espagne (1), l’Irlande (1), la Finlande (1), la Fédération de Russie (1). Aucun des cas avérés en Europe n’a entraîné de décès.
Ailleurs dans le monde, cinq cas ont été signalés en Australie, trois au Brésil, un en Nouvelle-Zélande, un en Colombie, un au Koweït. Aucun de ces cas n’a entraîné de décès.
Un cas mortel a été enregistré en Afrique du Sud. Le patient serait toutefois décédé d’une crise cardiaque.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *