Le Statut avancé et les questions régionales au menu

Sous le signe du renforcement du partenariat maroco-européen, le président du Parlement européen Hans-Gert Pottering, entame lundi prochain une visite au Maroc. Considérée comme sa première visite officielle au Royaume, la visite de M.Pottering sera ainsi une preuve éclatante de la volonté de l’Europe de consolider plus encore ses relations avec son premier partenaire dans la région, le Maroc.  A ce sujet, d’ailleurs, Hans-Gert Pottering avait déclaré que sa «visite au Maroc sera une occasion renouvelée d’exprimer mon soutien au rapprochement entre le Maroc et l’Union européenne». Ainsi, c’est du statut avancé qu’il s’agit, puisque cette visite officielle permettra l’impulsion de négociations déjà entamées en 2007 entre l’Europe et le Maroc dans ce cadre.  Soulignons, par ailleurs, que l’année dernière a été marquée par la tenue du Conseil d’association Maroc-UE au cours duquel les deux parties ont créé un groupe de travail ad hoc devant définir, à l’horizon 2008, les nouveaux objectifs du partenariat et les étapes de développement des relations bilatérales. Ce groupe de travail ad hoc, dont la création est un fait unique dans la région, se réunira dans les prochains jours à Bruxelles. Les délégations européenne et marocaine devraient être représentées à un haut niveau. La visite du président du parlement européen sera aussi l’occasion d’aborder les questions régionales, notamment celle relative à l’intégrité territoriale du Royaume. Plusieurs Eurodéputés appartenant à différents groupes politiques européens estiment à sa juste valeur la dynamique créée par l’Initiative marocaine de négociation d’un statut d’autonomie pour les provinces du Sud qu’ils qualifient de «courageuse» et de «réaliste». Cette proposition représente à leurs yeux une solution non seulement pour cette question, mais aussi pour l’ensemble de la région, de nature à ouvrir la voie à une coopération renforcée avec le Maghreb. La visite de M. Pottering au Maroc sera aussi l’occasion d’un échange avec les responsables et les députés marocains au sujet de la coopération euro-méditerranéenne, marquée cette année par l’approbation du projet de l’Union pour la Méditerranée appelée à donner une nouvelle impulsion au processus de Barcelone.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *