Le Sudarshankrya : «Il faut avoir une certaine foi dans la vie, des ancrages spirituels, une générosité, une âme d’aide…»

Le Sudarshankrya : «Il faut avoir une certaine foi dans la vie, des ancrages spirituels, une générosité, une âme d’aide…»

Entretien avec Malika El Alami, hypno-thérapeute, coach, experte en PNL, en cours de validation du titre de maître.

«Le Sudarshankrya a changé ma vie tout simplement. Je suis devenue extrêmement sereine. Je suis dans le contentement le plus total».

ALM : Vous vous êtes convertie dans le domaine de l’hypnose. Parlez-nous de votre expérience…

Malika El Alami : Ma vie a basculé le jour où j’ai croisé dans mon chemin de vie Slim Kabbaj, qui m’a prise en main en m’initiant à l’hypnose et en particulier en me faisant voyager dans l’inconscient par  une magnifique régression pour toucher mes empreintes, mes traumas enregistrés depuis l’enfance. Dès lors, la porte s’est ouverte vers une magnifique aventure où je fus formée à différents outils tels que l’hypnose Ericksonniene, la PNL et le coaching. Suite à cette formation que j’ai mise en pratique durant des années, j’ai voulu améliorer mes compétences et nourrir mon univers spirituel et émotionnel pour pouvoir apporter le meilleur de mes aptitudes. 

C’est en  2012 que j’ai connu Art of Living et entamé ma 1ère formation Hapiness Program. A partir de là j’ai donné une autre orientation à ma vie. Je me suis engagée consciemment et j’ai suivi jusqu’à ce jour différents programmes allant du stage de méditation à celui des connaissances, en passant par celui du silence, à celui ayant trait aux mantras. Mon travail consiste à organiser et animer des ateliers afin d’initier la personne à travailler sur elle-même en utilisant le souffle,  «le Prana», cette énergie subtile que nous procure la respiration . Cet enseignement améliore le quotidien en le pratiquant chez soi car facile d’accès.

Qu’est-ce que vous a apporté cette formation ?

Cette formation m’a transformée tout simplement. Je suis sereine, dans le contentement de chaque instant, dans la joie.  Je diffuse autour de moi une belle énergie et beaucoup d’amour. Les pratiques me permettent d’avoir un esprit calme, une plus grande concentration et surtout une pleine conscience.

Quelles sont les étapes pour devenir professeur ?

Tout d’abord, il faut faire toutes les formations, pratiquer chaque jour et sans relâche et passer son Pré TTC. L’ultime étape pour pouvoir devenir professeur est le TTC. Je devrais le passer en Inde d’ici quelques mois.

Quelles sont les prédispositions à avoir pour embrasser cette voie ?

Il faut d’abord avoir des pré-requis en termes de dévouement, d’engagement et d’authenticité. Il faut aussi avoir un amour pour la vie et un respect sans borne pour la nature humaine, voire pour la nature tout court.

Le mot de la fin ?

Je pense que tout un chacun  a une mission de vie et mon but est de pouvoir apporter mon soutien aux femmes en grande détresse  telle que la réinsertion des femmes en milieu carcéral, assister les femmes battues,  les filles mères. Pouvoir les  initier à ces précieux enseignements afin qu’elles puissent retrouver leur cœur en éliminant les effets du stress, les empreintes psychologiques enregistrées depuis l’enfance et leur permettre une vie plus digne, tel est mon engagement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *