Le transit des MRE se fera normalement

Les profondes mutations qu’a connues le monde depuis le 11 septembre et les attentats terroristes de Casablanca "ont exigé un renforcement des mesures de sécurité dans différents points, notamment aux niveaux des aéroports, des ports et des frontières", a souligné Nouzha Chekrouni, ministre déléguée chargée des Marocains résidents à l’Etranger (MRE), lors de la séance des questions orales à la Chambre des Conseillers notant que ces mesures visent à améliorer les conditions d’accueil des ressortissants marocains. Elle a rappelé dans ce cadre l’intérêt particulier que porte SM le Roi Mohammed VI, Président de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, pour que l’opération transit se déroule dans de meilleures conditions.
Concernant les mesures prises pour faciliter l’opération transit, Mme Chekrouni a indiqué que le gouvernement a mis en place un plan d’action global et intégré pour le bon déroulement de cette opération, précisant qu’il a été décidé d’instaurer une permanence, au niveau central, au sein de la direction des affaires consulaires et sociales et de créer une cellule de suivi des opérations d’accueil durant toute la semaine. Quant aux centres consulaires, Mme. Chekrouni a fait état de la mobilisation des fonctionnaires dans les centres qui connaissent une grande affluence lors de la période de transit, ajoutant que cette année sera marquée par un traitement urgent des doléances des MRE.
Concernant le transport maritime, elle a indiqué qu’il a été procédé au renforcement de la ligne Tanger-Set (France) par un bateau et celle de Tanger-Algesiras (Espagne) par deux autres bateaux suplémentaires, ajoutant que des lignes maritimes rapides seront organisées entre ces deux villes. Elle a, par ailleurs, indiqué que les réseaux des sociétés d’assurance seront élargis pour éviter les encombrements, et d’autres points de vente seront ouverts dans les ports, ajoutant qu’une procédure visant à permettre aux marocains résidant à l’étranger de s’aquitter de leurs impôts dans les pays d’accueil est en cours d’examen. Elle a également annoncé qu’un plan d’action a été mis en place par le gouvernement. Ce plan porte sur le renforcement du contrôle sécuritaire, des infrastructures sanitaires et d’aide sociale dans les ports d’Algesiras et d’Almeria lors de l’opération de transit, ainsi que l’examen de la possibilité d’allouer une enveloppe budgétaire à plusieurs consulats marocains. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *