Le violeur acquitté

Au cours de la semaine écoulée les magistrats de la chambre criminelle prés la Cour d’Appel de Rabat ont rendu leur verdict dans l’affaire de l’homme qui avait violé une jeune fille âgée d’à peine 18 ans. L’accusé l’avait enlevé, séquestré et violé. Après délibération, il a été acquitté. La justice a décidé de l’innocenter. Il a été libéré non pas pour le doute et encore moins pour ne pas avoir commis le délit d’accusation, le protagoniste de cette affaire criminelle est bel et bien coupable d’avoir violé la victime. Il l’avait avoué durant toutes les étapes du procès.Que ce soit devant la Gendarmerie au moment de son arrestation ou devant le juge d’instruction, Abbas. E âgé de 30 ans, sans profession, natif de la banlieue de Sir, n’a jamais nié les reproches de la jeune fille. Pire encore, durant l’audience de jeudi, il a de nouveau confirmé ses déclarations précédentes. Selon le code pénal, le viol est un crime contre nature et il est passible d’une condamnation allant jusqu’à trente ans de prison ferme dans le cas d’un mineur. Pour quelle raison alors il a été libéré ? Quels sont les arguments qui ont suscité les magistrats à lui pardonner ? Le violeur a demandé la main de sa victime. Oui, pour éviter la prison il s’est marié avec celle qu’il avait violée. Il l’a agressée à l’aide d’une arme blanche, défloré par la force et épousé sans le moindre refus. Mais le mariage est avant tout une liaison d’amour, une relation qui s’engage pour toute la vie et qui se base sur le respect mutuel du couple. En fait, lorsqu’il s’agit d’une agression et que la victime pardonne à son agresseur, la justice poursuit l’accusé et le condamne malgré le pardon. De toute façon, dans la plupart des cas de mariage forcé la durée du ménage est très courte. Rare sont les couples qui réussissent leur vie commune étant mariés par obligation. Ceux qui arrivent sont appelés à éduquer leurs enfants de la manière la plus sereine…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *