Lecerf : Le colza a des vertus

Lecerf : Le colza a des vertus


ALM : Des recherches ont démontré le rôle des Oméga 3 dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.  Que sont ces Oméga 3?
Jean-Michel Lecerf : Parmi les graisses que nous mangeons, il y a des graisses appelées essentielles. Ce sont des graisses que le corps humain ne fabrique pas et dont le manque doit être comblé par une alimentation riche en Oméga 3. Ce type de graisses doit son nom, tout simplement, à une classification chimique. En fait, les Oméga 3 ont un rôle important au niveau de la santé, notamment sur le plan de la prévention des maladies cardio-vasculaires. Nous trouvons ces graisses dans deux sortes d’aliments, végétaux et animaux. C’est le cas, précisément, de l’huile de colza ou de noix, de la chair d’animaux nourris en plantes riches en Oméga 3 et du poisson.

Quelle est la dose d’Oméga 3 qu’il faut pour le corps humain ?
Pour avoir une bonne alimentation permettant de réduire le risque cardiaque, l’astuce est simple. Il faut consommer, quotidiennement, une cuillère à soupe de l’huile de colza ou de noix et manger, deux fois par semaine, du poisson. Ce régime alimentaire apporte au corps les doses qu’il lui faut. Toutefois, la dose en Oméga 3 augmente si l’on consomme du poisson gras, en l’occurrence les anchois et les sardines. Nous conseillons également aux gens de ne pas focaliser leur consommation sur un seul type d’huile. C’est pour cette raison que l’on recommande davantage aux consommateurs d’aller vers les huiles de colza et de noix, notamment pour préparer des salades, des assaisonnements et des vinaigrettes.

Quelle est la particularité de l’huile de colza ?
L’huile de colza est l’huile la plus courante et la plus riche en Oméga 3. Il faut noter qu’il existe des huiles riches en Oméga 3, mais qui ne sont pas courantes, c’est le cas de l’huile de lin.

Avec une dose quotidienne d’Oméga 3, peut-on dire qu’on est protégé de maladies cardio-vasculaires ?
Cela ne suffit pas pour se protéger de maladies cardio-vasculaires ! Mais, c’est un élément très important. Il ne faut pas oublier qu’une alimentation variée est un facteur déterminant dans l’apparition ou pas de maladies cardio-vasculaires. Il faut revenir donc vers une alimentation riche en fruits, en légumes, en céréales complets…avec une dose journalière d’Oméga 3, c’est parfait pour une protection cardio-vasculaire. 

Qu’en est-il pour les malades souffrant de problèmes cardio-vasculaires ?
Pour les personnes qui ont déjà les artères abîmées, il leur faut une dose plus importante d’Oméga 3. Parfois, nous conseillons à certains malades de prendre des capsules d’Oméga 3, à raison d’un gramme au maximum par jour. En prévention, il faut donc manger de l’huile de colza, du poisson et des légumes. Et ce pour tout le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *