L’éducateur : un rôle central

Sous le thème «la formation continue est un outil efficace pour améliorer la compétence des éducateurs», le centre des ressources de l’enseignement pré-scolaire de la délégation Ben M’sik Médiouna organise des journées de formation pendant la première étape de l’année 2003/2004. Cette initiative de bon aloi est dédiée aux éducateurs désirant améliorer leurs capacités intellectuelles, épanouir leurs performances pédagogiques et rehausser leur profil professionnel à ce niveau important de l’enseignement de l’enfant. Celui-ci, au coeur de toutes les préoccupations pédagogiques, est intimement lié aux fonctions de la formation fondamentale et continue, prônée par la charte de l’éducation. Objectif principal :préparer l’enfant pour le passage à l’étape de la scolarisation par excellence tout en développant sa faculté créative. Il s’agit également de l’intégrer dans sa société, sans omettre de lui inculquer des valeurs de civisme et des principes de tolérance. Derrière ce programme ambitieux, riche en activités, c’est la modernisation de l’action pédagogique qui est mise en exergue. Pour atteindre ce but, le centre des ressources à l’école de Fatima Bourkadi ouvre ses portes à l’adresse des intéressés pour s’atteler à cette mission éducative. Il est situé à Jamila 5, rue 74, cité Djémâa, Casablanca. Ces activités se poursuivent de 9 h du matin jusqu’à 13 h de l’après-midi, durant uniquement les samedi. Elles sont contenues dans les projets pédagogiques, en phase de l’enseignement pré-scolaire. À l’intérieur des groupes, on procède à l’organisation des ateliers sous formes de tables rondes, en parallèle avec les activités de chaque thème. Les bénéficiaires débutants de cette première étape sont au nombre de 30 éducateurs, inclus dans ce programme de formation disposé en quatre thèmes. Le premier, entamé le18 octobre dernier, a trait à l’enfant de l’étape de l’enseignement pré-scolaire sur fond de définition de sa spécification ainsi que celle des objectifs et des besoins de l’enfant. Le second thème, tenu le 15 novembre, porte sur l’organisation spatiale de l’établissement de l’enseignement pré-scolaire, en mettant l’accent sur la faculté de l’éducateur dans la gestion de l’espace et la définition des moyens pour l’investir. Le thème qui sera à l’ordre du jour le 6 décembre prochain traitera des activités normales comme la notion du temps, l’aptitude de l’éducateur à créer des fiches d’activités ou encore la définition des moyens de leurs investissements. Enfin, le quatrième thème, qui aura lieu le 20 décembre, procédera à l’évaluation des activités de la 1e étape, outre l’élaboration du programme de la 2e étape, lequel se focalisera sur la connaissance du degré des compétences acquises par les éducateurs. Par ailleurs, et parallèlent au contenu des activités sus-indiquées, les éducateurs de l’enseignement pré-scolaire ayant déjà profité d’une expérience pédagogique essentielle, seront gratifiés d’une formation renforcée par le centre des ressources, dans le cadre d’un programme échelonné en trois étapes lors de l’année scolaire 2003/2004. La première, correspondant au 1er trimestre, touche à la documentation pédagogique dans les établissements pré-scolaires, s’ensuit l’évaluation de tout ce qui a été fait durant cette étape. La deuxième, qui coïncidera avec le 2e trimestre, planchera sur l’activité de la lecture, la planification des champs de l’établissement pré-scolaire, les activités orales ainsi que l’évaluation de tout ce qui a été réalisé en cette 2e étape. Quant à la troisième et dernière étape, elle s’articulera autour des activités de calcul en cette phase pré-scolaire et celles qui se rapportent aux sciences et à la technologie. Outre le suivi et l’évaluation de l’éducation pré-scolaire, il sera également question d’un bilan de tout ce qui a été entrepris pendant cette dernière étape. Le secteur de l’enseignement pré-scolaire, de par son influence positive sur l’éducation de l’enfant, suscite réellement tous les intérêts. La stratégie gouvernementale de former 44.000 éducateurs en ce stade antérieur de la scolarisation est une démarche avant-gardiste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *