L’environnement dans les politiques sectorielles

Cet atelier, placé sur le thème « L’intégration de l’environnement dans les politiques sectorielles », a été l’occasion pour les intervenants de relever la nécessité d’améliorer la circulation de l’information et les activités de sensibilisation dans ce domaine. Ces actions, ont-ils ajouté, doivent viser toutes les composantes de la société, depuis les décideurs jusqu’à la population, pour renforcer la prise de conscience quant à la nécessité de promouvoir le développement durable et la prise en compte des problèmes d’environnement dans les politiques sectorielles.
A cet égard, ils ont évoqué le rôle que doivent remplir les partis politiques et les acteurs locaux qui sont les relais au niveau de la population. Ils ont également jugé utile d’encourager les réflexions de nature transversale et les collaborations inter-sectorielles et de développer une approche plus environnementale des politiques en vigueur dans les différents secteurs d’activités.
Relevant l’importance de souligner, notamment auprès des partenaires économiques et sociaux, l’intérêt d’une gestion concertée des ressources naturelles, les participants ont, en outre, plaidé pour la mise en place de structures de coordination à l’échelle locale, proposant ainsi la création d’un Conseil de développement durable, de commissions sectorielles ayant un ancrage national et d’observatoires régionaux qui viendront compléter l’action d’un observatoire national. L’atelier a été organisé par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Eau et de l’Environnement en collaboration avec l’Unité de gestion et de soutien régional (RMSU) et du programme d’actions prioritaires à court et à moyen termes pour l’environnement (SMAP), avec la participation de la commission européenne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *