Les accidents de la route : Un fléau coûteux

Les statistiques pour l’année 2004 affichent 40.496 accidents corporels, 2.818 tués, 9.982 blessés graves et 50.474 blessés légers. Cela place les routes du Maroc parmi les plus meurtrières. Du côté coût, Karim Ghellab, le ministre de l’Equipement et des Transports, parle d’un fléau pesant plus de 8 milliards de DH chaque année.  
Avec une moyenne de 10 morts et 114 blessés par jour et un coût équivalent à 2,5% du PIB (soit plus de 11 milliards de DH par an), les accidents de la circulation constituent un obstacle réel à la réalisation du développement touristique et économique du pays. Par ailleurs, les indemnisations et les dépenses versées par les compagnies d’assurance en 2003 aux victimes des accidents de circulation ont atteint 3021,46 millions de DH, soit 44,69 % des indemnisations et des dépenses allouées aux opérations d’assurance à l’exception de l’assurance vie. Environ 3.600 personnes meurent par an en moyenne alors que le parc automobile national ne compte que 1,8 million de véhicules. Si la vitesse excessive est à l’origine d’un tiers des accidents mortels, l’inadvertance des conducteurs et des piétons est aussi la cause récurrente des accidents de la route.
Des études réalisées font état de 89% des accidents qui seraient dus aux comportements des conducteurs et des piétons. Dans seulement 3% des cas, les accidents seraient imputés au mauvais état des routes. Dans les 89%, il faut inclure l’omission du port de la ceinture de sécurité.
L’usage de la ceinture de sécurité a été l’une des mesures de sécurité routière les plus efficaces jamais mises en oeuvre. Il a permis de sauver plus de vies que toute autre intervention. Il a été démontré que l’absence de ceintures de sécurité et le non-port de la ceinture de sécurité et le non recours à d’autres dispositifs sécuritaires (sièges spéciaux et rehausseurs pour enfants) entraînaient un risque accru de blessures et de morts en cas d’accidents de la circulation. Une ceinture de sécurité non bouclée est un facteur qui intervient de manière très importante dans les accidents mortels.
L’efficacité de la ceinture dépend du type et de la gravité de l’accident et de l’endroit où le passager est assis dans le véhicule.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *