Les affrontements entre membres du Polisario font rage

Des mercenaires du polisario, à bord de deux véhicules 4X4 de marque Toyota, ont ouvert le feu sur un autre véhicule appartenant à une bande rivale de polisariens et transportant des Subsahariens, après une course-poursuite près de la frontière maroco-mauratinienne, a ajouté la même source. De même source, on a précisé que l’accrochage, qui a eu lieu jeudi dernier, a fait quatre morts et plusieurs blessés parmi les clandestins.
Ces heurts entre bandes du polisario installées au nord du territoire mauritanien, et celles opérant dans les camps s’expliquent par l’appât de grosses sommes générées par la contrebande et par « le privilège » de contrôler la route menant vers le Maroc, à partir du territoire algérien. Les mafias, qui se livraient à la contrebande des cigarettes et des denrées alimentaires provenant principalement de l’aide internationale, se sont converties au trafic des êtres humains en raison de sommes colossales que cette activité génère (1.800 euros pour chaque clandestin), a précisé la même source.
Les autorités mauritaniennes avaient pris des mesures strictes contre les trafiquants, notamment l’interdiction de la vente de ces produits à l’intérieur du pays, sauf sur les marchés de la wilaya de Tirès Zemmour, située au nord du pays, à la frontière avec le Maroc. Elles ont également mis en garde les citoyens contre toute transaction avec ces mafias de contrebande en tous genres, y compris les armes et la drogue.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *