Les associations de Tétouan bénéficient d’un appui

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) organise, les 15 et 16 courant, en collaboration avec l’agence urbaine de Tétouan (AUTE), un atelier de travail au profit des associations locales de la ville sur le thème de la participation associative.
Cet atelier s’inscrit dans le cadre du programme d’appui au renforcement de la décentralisation et de la démocratie locale mené par l’USAID conjointement avec la direction générale des collectivités locales (DGCL) du ministère de l’intérieur, indique lundi un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis au Maroc.
La promotion du rôle de la société civile dans la gestion locale a essentiellement pour objectif de renforcer les capacités de gestion et d’interaction des associations locales et ce, à travers des séances de formation et de présentation d’expériences participatives réussies.
Le programme de cet atelier, dont l’ouverture sera présidée par le Wali de Tétouan et par le directeur de l’USAID/Maroc, prévoit trois sessions d’une demi-journée chacune durant lesquelles les membres des associations locales pourront prendre connaissance des enseignements tirés de plusieurs expériences associatives réussies, menées notamment dans la région, précise-t-on. Les participants bénéficieront d’une formation sur la gestion associative ayant pour but le renforcement de leurs capacités d’interaction et le développement de leurs habiletés pour le suivi et le montage des projets.
Le troisième axe sera consacré à l’identification par ces associations de projets viables, réalistes et consensuels, ainsi qu’à la détermination de leurs besoins en matière d’assistance technique « RTI-International » et verra la participation de la direction de l’habitat social du ministère chargé de l’habitat et de l’urbanisme, de l’Institut national de l’aménagement et de l’urbanisme (INAU) et de plusieurs acteurs associatifs locaux. Cet atelier est le premier d’une série de manifestations prévues pour appuyer la participation des acteurs locaux dans la gestion locale, notamment par le biais d’un mouvement associatif organisé et efficace, indique-t-on de même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *