Les associations en conclave

Les associations en conclave

En collaboration avec la fondation Friedrich Naumann présente au Maroc depuis 1968, l’association Rencontre a lancé une initiative. Elle consiste à réunir, pendant deux journées consécutives, une trentaine d’associations régionales afin de débattre le thème : «Comment améliorer ensemble la gestion associative ? ». Le séminaire a permis de mettre au point des objectifs que les associations vont chercher à atteindre. Il s’agit de réaliser l’étude d’une charte de bonne conduite et de recueillir des besoins de formation ainsi que l’établissement d’un plan de formation pour l’année 2004. Les associations ont pu le long de ces deux journées échanger leurs points de vue, définir leurs besoins, et fixer ensemble les modalités de travail pour l’année à venir. Les débats ont porté sur la formation de base à l’informatique, l’étude de la nouvelle loi sur les associations, l’étude de la comptabilité associative, tout en cherchant à travailler en réseau et à mieux communiquer à l’Internet et avec son environnement. Ces journées ont été concluantes.
En effet, à la fin du séminaire, les associations ont signé la charte déontologique qui sera affichée dans chaque local associatif. Elles ont aussi décidé de participer à l’animation du réseau associatif constitué dans les régions Meknès-Tafilelt et Fès Boulemane. Les associations se sont engagées à échanger régulièrement des informations par le biais de l’Internet et de participer à l’évaluation régulière du programme de formation qui sera mis en place.
De même, il a été convenu de lancer un cycle de formation à partir du mois de février et à raison d’une journée par thème. La maison de l’Euro-Méditerranée de Fès, ayant pour objectif de créer et de maintenir la liaison entre les différentes associations de Fès et sa région, constituera le point d’appui de toutes les associations que ce soit en matière de réseau, d’accompagnement de connexion informatique. À ce propos, l’association Rencontre bénéficiera du soutien de la Fondation Hassan II et de la Fondation Fiedrich Naumann. En effet, grâce à un staff marocain, des associations peuvent être assistées pour monter leurs propres projets. De même, peuvent-elles bénéficier au préalable d’une domiciliation sur place si elles n’ont pas de siége.
La maison Euro-Méditerranée a été créée par Rencontre, une association française d’éducation et de formation interculturelle qui s’est installée au Maroc et plus particulièrement à Fès au quartier Batha depuis une dizaine d’années. Baptisée Rencontre, l’association est née en 1975 à Dunkerque. Au début, une soeur de l’Assomption, soeur Louise La Fay et un jeune musulman, Mustapha Bouras avaient la volonté de créer un lieu de rencontre, d’échange et de formation pour les populations nouvellement immigrées à Dunkerque, en cherchant à les aider à trouver un logement et un emploi. L’association a évolué pour englober des services, des activités culturelles, sociales et économiques.
Par ailleurs, l’association oeuvre surtout pour le développement de la vie associative et la promotion de la formation professionnelle. C’est dans cette optique que Rencontre s’est impliquée au Maroc. D’abord par la création de la maison Euro-Méditerranée, mais aussi par le lancement d’un projet d’envergure dans la région de Fès-Boulemane et Meknès-Tafilalet dont la grande spécificité est de créer un tourisme solidaire où s’engagent main dans la main tous les prestataires afin de défendre leur image de marque.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *