Les Bloggers marocains se mobilisent

Les Bloggers marocains se mobilisent

Un mouvement de fond s’opère ces dernières années dans le domaine des NTIC et le paysage médiatique mondial. Il s’agit de l’évolution en puissance du concept du blog ou weblog (journal sur Internet).
Pour ne pas être les laissés-pour-compte de cette nouvelle dynamique, les Marocains se mobilisent. L’organisation de la première édition du «Blog Day Maroc» traduit leur intérêt croissant à ce nouveau moyen interactif de diffusion d’informations. Cette rencontre, qui se tiendra à l’Ecole supérieure du commerce et des Affaires (ESCA) à Casablanca, est initiée par des jeunes bloggers marocains de différents horizons (journalistes, médecins, étudiants, …), leur point commun étant leur passion  du web ainsi que leur goût du partage de leurs savoirs et expériences.
Soutenu entre autres par l’Association de promotion d’Internet au Maroc (Misoc, Moroccan Internet Society) et de l’ESCA, cet événement a pour objectif  la promotion de la culture blog dans le Royaume. « En effet, nous avons décidé d’organiser le Blog Day pour vulgariser l’utilisation de ce nouvel outil média et offrir aux bloggers marocains un espace de rencontres et d’échanges», explique Othmane Boumaalif, membre du comité d’organisation.
Ainsi, au programme de cette journée, sont prévus une série de présentations réalisées par des professionnels en la matière ainsi que des ateliers d’initiation destinés au grand public. Par ailleurs, «l’idée de tenir une telle manifestation a émergé au fil des discussions consacrées à ce sujet menées lors des conférences qu’ont abritées Casablanca, Rabat et Essaouira», ajoute Othmane Boumaalif, satisfait des résultats positifs de ces rencontres-débats.
Peut-on dire que le weblog est entré dans les us des Marocains ? Actuellement, le blog est un projet embryonnaire. Le nombre des bloggers marocains est estimé à quelques centaines. Ce nombre dérisoire est dû à plusieurs raisons: si certains ignorent l’existence de ce nouveau canal de libre expression et d’interaction communautaire et d’autres n’ont pas encore malheureusement accès à Internet.
Il est vrai que le weblog au Maroc est un projet en germe mais des signes forts permettent d’augurer d’un bel avenir pour cet outil de communication.  En effet, des jeunes Marocains exerçant dans divers domaines (journalisme, management, enseignement…) manifestent un engouement pour cette sorte de tribune libre pour exprimer leurs points de vue sur des sujets le plus souvent moins médiatisés et épineux ou à haute valeur polémique. Des blogs informatifs voient le jour. Parmi ces blogs, on peut citer le blog du Directeur de la publication et de la rédaction du quotidien «Aujourd’hui le Maroc», M.Khalil Hachimi Idrissi. www.kidrissi.com est un blog riche en billets dont la devise n’est que la parole de Voltaire : «Aime la vérité mais pardonne à l’erreur». Les internautes peuvent réagir au contenu publié et exprimer en toute liberté leurs opinions. Certains managers marocains investissent également dans le blog et l’utilisent comme outil de communication pour véhiculer l’image de leurs entreprises.
«Oui, le blog est un merveilleux moyen d’échange et de partage d’informations à une échelle plus large. En fonction de la ligne éditoriale du blog, ce canal de communication peut avoir un impact indirect sur l’image de l’entreprise», souligne Jamal Belahrach, DG de Manpower Maroc. Medville, lancé l’année dernière par de jeunes étudiants en médecine, est également un blog informatif publiant des informations relatives aux événements organisés par les Facultés de médecines de Casablanca et de Rabat.
Certains instituts d’enseignement supérieur tels que l’Institut supérieur de l’Infomation et de la communication (ISIC) porte également un intérêt tout particulier à ce nouveau moyen de diffusion d’information. «En effet, l’institut dispense une matière intitulée «Initiations aux nouvelles technologies» qui permet aux étudiants d’apprendre les différentes utilisations d’Internet. Un chapitre de cette matière est consacré aux moyens de diffusion de l’information sur Internet dont le weblog», précise le professeur Rachid Issari, enseignant à l’ISIC. Par ailleurs, la création de la première plate-forme marocaine de     gestion de weblog «www.blog.ma», permettant aux internautes marocains et maghrébins de lancer leurs sites web, ne peut que favoriser davantage la promotion du blog dans le Royaume. A l’instar des autres sites de blogs, il offre différentes fonctionnalités pour réussir la mise en place et la publication d’un weblog (gestion des images, des articles, la mise en page des commentaires…).  Tous ces exemples illustrent l’apport et les avantages des blogs en matière d’expression et de transmission d’informations. Cependant, le blog est une lame à double tranchant. Ces sites où l’information échappe à tout contrôle peuvent être un moyen d’éventuels dérapages. C’est pourquoi il est impératif de rester prudent quant au contenu de certains sites.
Côté histoire, le blog a fait sa première apparition sous forme de journaux personnels publiés sur le web. Créé par de simples internautes, il contenait des données de la vie privée de leurs créateurs avec des photos de famille. Parfois, ses auteurs livrent leurs points de vue sur un tel ou tel sujet les intéressant. Le concept a ensuite évolué et s’est étendu à différents domaines. On retrouve les weblogs intimes à usage personnel illustrés de photos de famille.
D’autres sont thématiques consacrés à un sujet précis et utilisés par des professionnels pour communiquer leurs savoirs, ou leurs prises de position sur un tel sujet. Il existe également des blogs à contenu diversifié. La plupart des blogs permettent de réagir à chaque billet publié, créant ainsi un forum thématique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *