Les cahiers du Médecin

Les Cahiers du médecin, est un mensuel publié par les éditions Lilas. Chaque parution comporte des thèmes intéressants liés à la santé. En effet, cette revue publie les articles proposés par des professionnels qui travaillent sur le thème de la santé.
Ses objectifs étant de favoriser les échanges d’idées et d’informations et de valoriser le travail d’analyse et d’évaluation de tous les professionnels de la santé.
Le comité de rédaction, qui se compose de professionnels dans le domaine médical nous a concocté ce mois-ci, une série d’articles. Ces derniers abordent la grippe qui progresse en France et se demandent où elle en est au Maroc ? Ils révèlent le flou qui persiste quant à l’ampleur de la grippe au Maroc par faute de données épidémiologiques tout en conseillant la vaccination des personnes soignantes, particulièrement celles qui sont en contact avec les patients à risque. À la rubrique synthèse, les auteurs se focalisent sur la polyarthrite rhumatoïde en parlant de son épidémiologie, de sa physiopathologie, de ses manifestations cliniques, de sa biologie et de son imagerie. Ils traitent aussi le traitement médicamenteux, la rééducation fonctionnelle et la stratégie de réadaptation sans oublier la chirurgie ainsi que les aspects psychologiques.
Sous la rubrique médicament, sont mis en exergue les anxiolytiques, les traitements locaux dans la polyarthrite rhumatoïde et du léflunomide. De même, parmi les sujets abordés dans ce numéro, on trouve les réactions allergiques au latex en cours d’anesthésie en livrant un cas. « L’incident de l’allergie au latex ne cesse d’augmenter représentant ainsi la deuxième cause de choc anaphylactique » révèlent les auteurs de l’article. Par ailleurs, les rédacteurs se demandent : quelle place pour la santé materno-infantile au programme de la santé ? en effet, il s’agit d’un défi majeur à relever par le Maroc. « Les quelques indicateurs montrent que les meilleures options à privilégier dans le domaine de la priorité de santé reste la santé maternelle, infanto-juvénile et plus généralement la santé des jeunes. Ceci étant les efforts en matière de l’hospitalisation doivent être orienté, d’abord et avant tout, vers l’amélioration de la gestion, la maintenance et la bonne gouvernance » concluent-ils.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *