Les cambrioleurs finissent en prison

Les trois jeunes hommes se sont rencontrés dans un bar au centre-ville de Casablanca. Chacun d’eux avait un parcours qui diffère peu de celui de l’autre. Issa, âgé de 22 ans, avait quitté définitivement le foyer parental après avoir été maltraité par son père. Il n’a pas dépassé la 6ème année du primaire pour se retrouver du jour en lendemain entre les mains de la délinquance et du vagabondage. Abdelmalek, 28 ans, n’a jamais mis les pieds à l’école de son patelin du douar de F’kih Ben Saleh. Il a grandi dans une famille pauvre, dont le père se débrouillait comme il pouvait pour subvenir à ses besoins. Se retrouvant en chômage, il a décidé de rejoindre des jeunes de son douar à Casablanca. Ils l’ont accueilli chaleureusement et l’ont aidé à travailler dans un chantier de construction. Il n’a pas tardé à se retrouver au chômage quand il a fait la connaissance de jeunes qui s’adonnent à la consommation du haschisch. Ces derniers poussés dans le monde de la délinquance, se retrouvent à deux reprises derrières les murs de la prison. Le troisième s’appelle Lahcen, dont le niveau scolaire est la 3ème année d’enseignement fondamental. Il a 32 ans et marié depuis trois ans. A l’époque, il travaillait dans un société de confection avant d’être licencié. Il a déposé une plainte devant la justice pour licenciement abusif. Seulement, le procès n’est pas encore clos et Lahcen est resté sans le moindre sou pour subvenir aux besoins de son foyer. La solution ? Il a envoyé sa femme chez ses parents à Taounate. Resté seul à Casablanca, il a fait la connaissance d’Abdelmalek, cité plus haut, qui l’a initié au cambriolage. Ils ont ainsi constitué un duo qui agresse et cambriole des habitations et des locaux commerciaux. Entre temps, ils ont fait la connaissance d’Issa qui perpétrait lui aussi des vols . Ce dernier les a rejoints pour constituer un trio qui est tombé enfin entre les mains de la police . Ils furent conduits devant la justice. Le trio a été condamné à 3 ans de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *