Les cybercafés, lieu des amours en ligne

De la rupture du jeûne jusqu’au shour, jeunes et moins jeunes se connectent à la Toile pendant des heures et des heures sans broncher. Ce qui est frappant, c’est que la majorité d’entre eux n’est pas là pour chercher des informations scientifiques, techniques, culturelles, ou autres. Ils «chatent» pour rencontrer dans le «village planétaire» des âmes soeurs. Ils racontent sur le Net leurs états d’âmes et partagent avec l’interlocuteur virtuel de l’autre bout ce qu’ils ont de plus intime. Certaines filles se branchent au réseau en quête de l’oiseau rare virtuel qui se fait de plus en plus rare dans la réalité. Elles cherchent l’héros de leurs rêves, beau et surtout habitant hors du Maroc. Les garçons, quant à eux, partent généralement à la recherche d’une aventure. «Je suis abonné ici. Chaque jour je passe trois heures sur le réseau. Je discute avec des jeunes filles. Qui sait, ça pourrait marcher…», affirme Majid 23 ans, rencontré à la sortie d’un cybercafé du centre-ville de Casablanca. En fait, le chat commence sur un site qui offre gratuitement ce service. Après l’échange des points de vue sur différents domaines, l’étape suivante est l’échange des adresses électroniques et des numéros de téléphones portables. Là, la correspondance et la communication entre les futurs amoureux prennent une autre dimension. Ils se mettent d’accord pour se retrouver au même moment devant leurs écrans. Amour en ligne. Généralement, après une certaine période, ils décident de quitter le monde virtuel et de descendre sur terre. Ils se fixent leur premier rendez-vous. Ils se connaissent très bien et n’ont pas de mal à se reconnaître, parce qu’ils avaient déjà échanger leurs photos scannés sur Internet. Le jour «J» arrive. L’image envoyée sur le Net n’est pas souvent conforme à la réalité. La photo que le jeune homme avait reçue sur son e-mail n’est pas du tout celle de la personne qu’il vient de rencontrer. Résultat du clic par hasard ! Il faut dire que l’avènement de l’Internet et des nouvelles technologies de l’information est entrain de transformer le monde des relations entre les deux sexes. Transformation d’ailleurs aggravée par l’usage de certains services proposés. Le cas notamment des salons de discussions. Ces derniers ont été créés au départ pour promouvoir les débats autour d’un sujet bien déterminé. Ils sont pratiquement devenus des salons de rencontre pour nouer des relations amoureuses ou faire l’amour à distance.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *