Les droits de l’Homme au centre des préoccupations

Le Centre marocain des droits de l’homme (CMDH), a organisé vendredi à Rabat, une conférence sur le thème «les réalisations du Maroc en matière des droits de l’Homme». Cette conférence qui s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale des droits de l’Homme, animée par des chercheurs, des professeurs et des défenseurs des droits de l’Homme, a été l’occasion de faire un état de lieu de la situation des droits de l’Homme au Maroc et de constater les progrès réalisés en la matière. Elle a également offert l’opportunité de relever les pratiques entravant cette évolution. Les intervenants ont souligné que le Maroc a franchi une étape importante dans le domaine des droits de l’Homme, ce qui a eu des retombées notables aux plans politique et social, rappelant la satisfaction exprimée par Amnesty international à propos de cette évolution que connaît le royaume. Les intervenants ont critiqué, par contre, certaines «violations» tels que le recours à la violence pour disperser les sit-in et les manifestations non autorisées et le non respect du droit à l’expression. Ils ont, en outre, appelé le gouvernement à mettre en place une stratégie claire basée sur la réforme de plusieurs secteurs et à prendre des mesures pour lutter contre la pauvreté en tant que phénomène qui porte atteinte aux droits de l’homme et aux institutions constitutionnelles. M. Khalid Cherkaoui, président du CMDH, a indiqué que cet organisme créé en 1999, sous l’appellation «Centre des études pour l’éducation aux droits de l’Homme», a été rebaptisé à partir d’octobre dernier «centre marocain des droits de l’Homme», après la tenue de l’assemblée générale extraordinaire, et ce dans la perspective d’élargir le champ de ses activités.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *