Les enfants de six ans entrent à l’école

Les enfants de six ans entrent à l’école

Les enfants ont retrouvé lundi les bancs de l’école et renoué avec le rituel des bus jaunes de ramassage scolaire et les problèmes du transport scolaire, notamment dans les grandes villes. Les premières séances, comme à l’accoutumée, sont réservées au renouement du contact et surtout à l’établissement des listes des fournitures scolaires que les enfants sont appelés à ramener dans les plus brefs délais pour commencer les cours. Ce qui demande un budget particulier pour les parents qui viennent à peine de payer les factures des vacances de l’été. En maternelle et en primaire, les établissements scolaires ont des exigences croissantes en matière de fournitures et d’équipements. Dès le premier jour de la rentrée, les parents reçoivent des listes d’achat de matériel, et même d’équipement sportif. Ces listes de matériel et de fournitures demandées aux familles sont volumineuses et coûteuses. Ainsi, le coût de la rentrée d’un seul enfant pourrait dépasser le SMIG. Et plus les enfants avancent en âge, plus ces coûts augmentent avec eux. En plus, d’autres dépenses sont occasionnées, tout au long de l’année pour payer les frais de transport scolaire, les repas à l’école, les frais de sorties et les activités parascolaires… Cette année, la rentrée scolaire s’annonce historique. Le rêve caressé depuis plusieurs années est en train de se concrétiser. La généralisation de la scolarisation des enfants ayant atteint l’âge de six ans. Pour l’enseignement secondaire, toutes catégories confondues, au titre de l’année scolaire 2003-2004, le nombre des élèves inscrits devra atteindre 573.355, soit une hausse de 8,72 % par rapport à l’année précédente. Selon un rapport du ministère de l’Education nationale, le taux de réussite en 3-ème année de l’enseignement secondaire a atteint, au niveau national, 48,5 %, alors que le nombre des élèves dans le tronc commun de l’enseignement secondaire atteindra 174.276, soit une hausse de 2,65 %. Le rapport du ministère indique que les nouveaux élèves dans le cycle tronc commun seront répartis entre les sections littéraires, 47,76 %, et scientifiques et techniques, 52,24 %. Ainsi, le nombre des classes de l’enseignement secondaire passera de 15.284 à 15.855, en hausse de 3,74 %. Pour ce qui est des établissements du secondaire, ils atteindront, selon le rapport, 645 contre 625 actuellement, soit une hausse de 3,2 %, alors que le nombre des salles de classe dans le secondaire connaîtra une augmentation de 539, soit une hausse de 3,2 % pour atteindre 17.335. Le nombre des boursiers a également enregistré une hausse de 17 % en atteignant 47.486, indique le rapport, faisant état de 286 internats, 212 relevant des lycées et 74 des collèges, alors que 6.777 nouveaux élèves bénéficieront de la bourse de l’enseignement secondaire. L’actuelle rentrée scolaire, précise le rapport, est marquée par l’ouverture de 21 nouveaux lycées et l’extension de deux autres pour la création de 243 salles de classe. Cependant en matière de corps enseignant, les statistiques du rapport montrent un déficit de 370 enseignants en matière de langue française, de 134 en histoire-géographie, de 115 en sciences naturelles, et un sureffectif en matière de langue arabe avec 644 enseignants, en physique-chimie avec 531 et en mathématiques avec 489 enseignants. Pour assurer la réussite de cette année scolaire, le rapport indique que le ministère a mis sur place un programme destiné à la préparation de l’ensemble des enseignants à la mise en oeuvre des nouveaux programmes. Les associations des parents et tuteurs des élèves, le corps enseignant et l’ensemble des familles sont également appelés à contribuer à la réussite de cette rentrée.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *