Les femmes du Maroc : Lalla Salma

Les femmes du Maroc : Lalla Salma

En liant son destin à celui de la monarchie marocaine,Salma Bennani, la jeune fille du peuple discrète et timide, devient alors Lalla Salma, femme du Roi et mère du futur monarque qui,indéniablement, laissera une trace indélébile dans l’Histoire de notre Royaume…L’épouse du souverain voit le jour le 10 mai 1978,à Fès. Son père, professeur à l’École Normale Supérieure, confiera son éducation à la grand mère maternelle de sa fille, puisque cette dernièreperdra sa maman trois ans après sa naissance.

La petite fille modèle deviendra très vite une élève brillante, puisqu’elle obtiendra son baccalauréat avec mention “bien” et sera par la suite sacrée major de sa promotion à l’École Nationale Supérieur ed’Informatique et d’Analyse des Systèmes de Rabat. Après avoir obtenu, en 2000, un diplôme d’ingénieur d’État en génie informatique, elle débute son parcours professionnel à l’ONA. C’est en 2001 que Sa Majesté le Roi demandera la main de la belle jeune femme. Ils se marieront l’année suivante et donneront naissance à deux magnifiques enfants : le prince Moulay Hassan, en 2003 ; et la princesse Lalla Khadija, en 2007. Lalla Salma bouleverse dès lors les codes de la tradition monarchique en étant la première épouse royale à apparaître en public et à obtenir le titre d’Altesse royale, jusqu’alors réservé à la fratrie et à la descendance du Roi.
 

Le parfait mariage de la tradition et de la modernité

Mais Lalla Salma n’en a pas pour autant oubliéses origines. Issue d’une famille modeste, elle aréussi avec brio à faire de ce qui aurait pu êtreun handicap une force incontestable. Proche des Marocains, elle a l’art et la manière du dosage entre tradition et modernité. C’est une maman et une épouse aimante que le peuple découvre aux côtés du souverain et de leurs enfants. Elle se révélera aussi être une hôtesse irréprochable, élégante et raffinée, lors de visites officielles d’invités de marque du Royaume tels que François Hollande et son ex-compagne, Valérie Trierweiler; le président sénégalais Macky Sall ; ou plus récemment le Roi d’Espagne, Felipe VI.

 

Lalla Salma, la militante

Mais Lalla Salma n’est pas seulement cela. Elle estune femme libre, éclairée et intelligente. Le message qu’elle diffuse donc aux Marocaines est plein d’espoir: celui de voir, enfin, la femme au centre de la chose publique. C’est ainsi qu’elle décide de mettre à profit sa popularité et ses compétences au service d’une noble cause, qui lui tient particulièrement à coeur : la lutte contre le cancer. En 2005, l’Association Lalla Salma de Lutte contre le Cancer voit alorsle jour. “Soigner le cancer, guérir le cancer, est une école d’humilité et de détermination collective et solidaire. Pour chacun d’entre nous, cette grande cause peut désormais devenir un acte exceptionnel d’humanité et d’espoir partagé. Ce qui hier semblait encore impossible est en effet aujourd’hui en passe de se réaliser. Tous les indicateurs sont là pour en témoigner. Dans le monde entier, la lutte contre cette maladie trop longtemps perçue comme une fatalité, s’est transformée en un immense chantier de la vie”, dira-t-elle lors de l’un de ses discours.
 

La force de persuasion

Perfectionniste, très impliquée et dotée d’une grande force de persuasion, Lalla Salma sait que pour vaincre la maladie, une mobilisation collégiale est indispensable. Pour ce faire, elle a su convaincre et s’entourer des meilleurs éléments et conseillers pour accomplir de grands projets tels que des campagnes nationales de prévention, l’acquisition de matériel dernière génération, l’ouverture de centres régionaux de traitement du cancer… À ce titre, l’Organisation Mondiale de la Santé la nommera ambassadrice de bonne volonté en 2006. L’objectif ? Agir en faveur du renforcementde la lutte anticancéreuse à tous les niveaux,et contribuer à l’amélioration des services fournisaux patients. Dès lors, Son Altesse interviendra en particulier dans la région de la Méditerranée Orientale, mais aussi à l’échelle mondiale.
 

Une femme, un style

Mais comment dresser le portrait de cette femmed’exception sans faire allusion à ce style élégant,savant mélange de haute couture marocaine et occidentale, qui caractérise désormais S.A.R. Lalla Salma. Sa mise en beauté et l’incroyable caftan qu’elle arborait lors de la cérémonie de mariage de Kate Middleton et du prince William lui ont d’ailleurs valu d’être élue par les lecteurs du magazine “Hello” comme “l’invitée la plus élégante du mariage princier”.Et malgré ses somptueux caftans ou ses exquises robes signées, elle reste fidèle à elle même: simple, humble et discrète. Des qualités qui font d’elle, sans aucun conteste et pour très longtemps, la princesse de tout un peuple…
 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *