Les femmes toujours plus vulnérables face aux maladies

Les femmes toujours plus vulnérables face aux maladies

Les femmes restent plus vulnérables face à la maladie que les hommes en raison de la persistance d’inégalités sociales, prévient lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un rapport intitulé «Les femmes et la santé». «Il est temps que les filles et les femmes reçoivent ce qui leur est dû ; de faire en sorte qu’elles obtiennent les soins et le soutien dont elles ont besoin pour jouir d’un droit humain fondamental à chaque moment de leur existence, c’est-à-dire de leur droit à la santé», a expliqué la directrice de l’OMS, le docteur Margaret Chan, citée dans un communiqué. Alors qu’elles assurent la grande majorité des soins de santé prodigués dans le monde, elles ne bénéficient pas en retour des réponses médicales appropriées à leurs besoins et problèmes spécifiques, souligne l’OMS. Dans son rapport, l’organisation s’inquiète particulièrement de la situation des femmes âgées, toujours plus nombreuses en raison du vieillissement de la population et d’une espérance de vie plus longue que pour les hommes. «La société doit se préparer dès à présent à prendre en charge les problèmes de santé et les coûts associés à la vieillesse», prévient le rapport. L’OMS demande aux gouvernements de faire des efforts financiers pour «assumer les coûts de la prise en charge sanitaires de ces femmes âgées», notamment dans les pays développés où le poids est souvent porté par les familles. Répondre aux besoins de santé de ces femmes âgées passe par une meilleure compréhension des maladies dont elles souffrent.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *