Les Juifs du Maroc soutiennent Arafat

Le secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc, Serge Berdugo, a exprimé mercredi à Rabat, « la consternation de la Communauté juive marocaine devant l’isolement imposé au Président de l’autorité palestinienne ». M. Berdugo, qui a été reçu en fin de matinée par l’ambassadeur de Palestine au Maroc, Abou Marouane, a demandé à ce qu’il soit « mis fin à la situation intolérable qui prévaut et ce, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité ».
« Réaffirmant son soutien au Prix Nobel de la paix dans son combat pour l’édification d’un Etat palestinien viable et homogène », M. Berdugo a réitéré la position, « maintes fois exprimée par le Conseil des communautés pour l’instauration d’une paix juste dans la sécurité et la dignité pour tous et condamné l’insoutenable spirale des violences qui, jour après jour, endeuille la région».
Le Conseil des communautés a salué «l’intense activité diplomatique déployée par SM le Roi Mohammed VI, qui dans la pure tradition des Souverains alaouites, s’efforce avec courage, lucidité et modération de maintenir ouvertes les voies du dialogue et éviter l’irréparable », a-t-il affirmé. «La Communauté juive marocaine élève des prières pour que la raison finisse par l’emporter et que le plan, prometteur de paix adopté par le Sommet de Beyrouth puisse servir de base à une solution urgente et globale dans le conflit fratricide qui déchire les fils d’abraham », a-t-il ajouté.
L’ambassadeur de Palestine a remercié la délégation pour son témoignage de sympathie et pour son soutien constant en faveur d’une solution politique au conflit. Outre M. Berdugo, la délégation comprenait Boris Tolédano, président de la Communauté israélite de Casablanca, Armand Guigui, président de la communauté israélite de Fès, David Tolédano, secrétaire général de la Communauté israélite de Rabat et Elie Lévy, membre de la même communauté à Casablanca.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *