Les Lymphomes Non Hodgkiniens : Un cancer méconnu, en forte croissance

La Société marocaine d’hématologie organise  aujourd’hui le 5 ème congrès maghrébin d’hématologie. «Cette rencontre qui réunit les spécialistes de l’hématologie de tous les pays maghrébins et des chercheurs de renommée internationale vise à partager les pratiques dans la prise en charge des patient atteints de Lymphomes Non Hodgkiniens (LNH) en tenant compte des récentes avancées en la matière», indique le Professeur Asmaa Quessar, présidente de la Société marocaine d’hématologie (SMH).Cette manifestation scientifique qui prendra fin le 19 avril, connaîtra la création d’un groupe d’étude maghrébin des lymphomes pour une meilleure connaissance de l’épidémiologie régionale et mettre en place des travaux prospectifs communs. «Nous allons constituer à cette occasion trois groupes de travail respectivement sur l’hémophilie,  l’hémoglopathie  et la maladie de Hodgkin», affirme Pr Quessar. Au programme figure aussi un atelier pratique qui sera organisé à propos de la confrontation anatomo-clinique  et associera les pathologies en charge du diagnostic et les cliniciens. L’objectif étant d’assurer la formation médicale continue  pour mieux diagnostiquer et prendre en charge les patients avec des moyens optimaux. Dans le cadre de la formation continue, une scéance de travail est réservé aux infirmiers qui sont partie prenante dans la prise en charge des maladies atteints de lymphomes.
Le LNH qui est un cancer méconnu a vu son incidence grimper de 80% depuis les années 70. «Au Maroc, il n y a pas de statistique concernant ce groupe de cancer. Cependant, nous estimons  qu’il y aurait  1500  nouveaux cas chaque année», relève la présidente de la SMH avant d’ajouter que «cette maladie touche les hommes et les femmes tous âges confondus ainsi que les enfants. Il est possible de vaincre ce cancer si on s’y prend à temps et avec les bons traitements».
Le LNH qui affecte 1,5 million de personnes dans le monde désigne un groupe de cancers qui prennent naissance dans les cellules du système lymphatique. Les cancers du système lymphatique sont appelés lymphomes. Il n’existe pas moins de 30 types de lymphomes. Les ganglions lymphatiques qui ont la forme d’un haricot et mesure moins d’un centimètre se trouvent à des endroits stratégiques du corps humains notamment les aisselles, le cou, l’estomac, le bassin, la poitrine, l’estomac.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *