Les Marocains, deuxième communauté étrangère résidant à Las Palmas

Les ressortissants marocains constituent la deuxième communauté étrangère résidant à Las Palmas (Canaries), après les Colombiens, indique une étude publiée dans l’archipel. Selon cette enquête, réalisée par le département des Services sociaux de la Municipalité de Las Palmas, quelque 3.065 marocains vivent dans la capitale de Grande Canarie sur un total de 377.203 habitants.
Les étrangers vivant à Las Palmas proviennent de 134 pays et représentent 9 % de la population totale, indique l’étude, ajoutant que les pays qui comptent le plus grand nombre de résidents dans cette ville sont la Colombie avec 4.554 personnes, le Maroc avec 3.065 , Cuba avec 1.989 émigrés et la Mauritanie qui compte 1.879 personnes. L étude relève que la population étrangère vivant dans cette ville a triplé au cours des sept dernières années, passant de 10.393 étrangers en 2000 à 34.292 personnes en 2007, soit une augmentation de 311 %, notant que la moitié de la population étrangère recensée dans la capitale sont originaires de l’ Amérique Latine. 50 % de cette population sont de sexe féminin et la moitié est concentrée dans le secteur Puerto-Las Canteras, ajoute-t-on de même source. Selon une conseillère municipale, l’étude réfute l’idée selon laquelle la majorité des populations étrangères établies aux Iles Canaries provient de l’Afrique, précisant que la grande majorité de ces émigrants provient plutôt de l’Amérique du sud.  Pour rappel, le dernier recensement effectué par l’Observatoire permanent de l’immigration au 31 décembre 2007, avait indiqué que par nationalité, le Maroc est de loin le premier pays d’origine des immigrés établis en Espagne avec ses 648.735 personnes (plus de 105.014 en un an), devant les Roumains (603.889) et les 395.808 Equatoriens. Mais, selon les analystes de l’Observatoire, les Marocains sont condamnés à laisser la tête de peloton aux Roumains dont le nombre a été multiplié par 186 pour cent en un an du fait des facilités d’entrée consécutives à l’entrée de leur pays dans l’Union européenne.
L’immigration marocaine en Espagne est composé en majorité d’hommes (36 % de femmes) et de jeunes (27,5 ans de moyenne d’âge). Ils sont ainsi 487.756 âgés de 16 à 64 ans. Elle a également tendance à s’enraciner puisqu’elle compte plus de 152.000 enfants et adolescents de moins de 15 ans (près de 90.000 nés en Espagne et les autres ayant rejoint leurs parents dans le cadre du regroupement familial).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *