Les Marocains ne consomment que 2 à 3 yaourts par semaine

Les Marocains ne consomment que 2 à 3 yaourts par semaine

Les Marocains sont loin d’être des adeptes des produits laitiers. La consommation nationale n’atteint que 2 à 3 yaourts par semaine alors qu’il est recommandé de consommer 1 yaourt par jour. Pour sensibiliser les médecins généralistes et spécialistes aux bienfaits des produits laitiers et du yaourt sur la santé, la Centrale Laitière a organisé une série de conférences à Rabat et Casablanca. Ces conférences ont été animées par le professeur Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition à l’Institut Pasteur de Lille. Lors des conférences, ce spécialiste a traité divers sujets portant sur les bénéfices des produits laitiers pour le bon fonctionnement de l’organisme. Pr Lecerf  a mis en relief l’importance de consommer tous les jours 3 à 4 produits laitiers en insistant sur les bienfaits du yaourt. Ce produit laitier  présente des  propriétés nutritionnelles remarquables et constitue l’un des rares aliments du quotidien qui apporte des ferments lactiques. C’est un aliment complet qui a montré des bénéfices pour les personnes saines comme pour des personnes souffrant de certaines maladies. Par ailleurs,  Pr Lecerf a partagé les dernières actualités scientifiques montrant qu’une consommation quotidienne favorise une croissance normale et assure le bon fonctionnement de l’organisme. Un apport élevé en calcium augmente la masse osseuse durant la période de croissance, retarde les pertes osseuses liées à l’âge et réduit  le risque de fractures. Notons que le calcium prévient  le risque d’ostéoporose. Ce nutritionniste a également  précisé que le yaourt est un aliment à privilégier pour les personnes qui souffrent de surpoids. Faible en calories, le calcium a une action positive sur la masse grasse des individus  et permet ainsi de garder la ligne.
A cela, le Pr Lecerf a souligné que le yaourt est plus digeste que le lait.  Et par conséquent, sa consommation journalière est   particulièrement recommandée aux personnes éprouvant des difficultés à digérer le lactose.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *