Les médiateurs de Maillage en action

Les médiateurs de Maillage en action

Le premier local "Médiaction", où les jeunes médiateurs de quartiers vont mener leur action sociale, a été inauguré jeudi 18 mai par le président du réseau Maillage, Ahmed Ghayet. La cérémonie d’inauguration, au cours de laquelle les jeunes de l’association "Chabab Tanmia" ont présenté une pièce de théâtre sur la lutte contre le terrorisme en commémoration des attentats sanglants du 16 mai 2003, a été marquée par la présence de plusieurs personnalités dont Khalil Hachimi Idrissi, président du Lions Club Doyen Casablanca, Abdelhak Terrab, Gouverneur élu des Lions Clubs Maroc District 416 ainsi que le chef de cabinet du gouverneur de Sidi Bernoussi. Ont également pris part à cette cérémonie Abou Al Mahassine Fassi Fihri, directeur de l’ONG "Search For Commun Ground" au Maroc et les représentants des associations de Casablanca appartenant au réseau Maillage.
"Ce local, qui est situé à Ahl Loghlam, Sidi Bernoussi, a été mis à la disposition des jeunes militants associatifs pour mener à bien leur mission. Cette structure est le fruit d’un partenariat entre l’association "Chabab Tanmia" appartenant au réseau Maillage, Lions Club Doyen et la préfecture de Sidi Bernoussi. Les jeunes médiateurs formés aux techniques de la médiation vont y recevoir les jeunes des quartiers populaires, les écouter et les orienter selon les besoins de chacun", explique M.Ghayet. La première promotion des jeunes médiateurs de quartiers composée de 15 militants associatifs, va effectivement voir le jour en juin prochain. Leur formation, qui a débuté en avril dernier, a été dispensée par l’organisation internationale "Search For Commun Ground" (SFCG). "La formation consiste en six jours d’apprentissage des techniques de médiation, de communication et d’analyse des conflits. Les jeunes apprennent la procédure de médiation, les étapes à suivre, les limites à ne pas dépasser lors de leur intervention dans un conflit social ou familial. L’objectif de ces médiateurs n’est pas d’imposer une solution mais d’aider les parties concernées à trouver un compromis", explique M.Fassi Fihri, directeur de SFCG Maroc
Par ailleurs, la formation de ces jeunes a été financée par Lions Club Casablanca Doyen. En effet, cette association, fidèle à sa devise "We serve", a accordé au réseau Maillage un don de 50 000 dirhams. "Le Lions Club Casablanca Doyen a signé une convention cadre avec le réseau Maillage. En vertu de cet accord, le LCD lui apportera une assistance pour atteindre ses objectifs, en l’occurrence l’intégration des jeunes des quartiers défavorisés. «Notre première action a porté sur le réaménagement du local Médiaction et le financement de la formation des 15 jeunes médiateurs. En outre, deux autres jeunes militants associatifs vont suivre une formation en France auprès de notre partenaire Lions Club France District 103", indique Fath-Allah Berrada, président de la commission sociale du LCD.
Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre du programme "Objectif-insertion : des jeunes en action", initié par le réseau Maillage, bénéficie également du soutien des Lions Clubs Maroc. "C’est une action à saluer. J’y apporte tout mon soutien car elle s’inscrit dans la ligne de l’INDH puisqu’elle vise la lutte contre l’exclusion de la jeunesse", tient à souligner Abdelhak Terrab, Gouveneur élu des Lions Clubs Maroc District 416.
Créé en 2002, le réseau "Maillage Maroc", regroupant pas moins de 50 associations de différentes villes du Royaume, a fait de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes des quartiers populaires son cheval de bataille. Depuis, ses militants mènent une action de proximité dans les quartiers défavorisés et les bidonvilles.
"La jeunesse marocaine a besoin d’encadrement, d’accompagnement, de "modeles identificateurs" pour aller de l’avant. Ces jeunes médiateurs vont agir en tant que conciliateurs et vont jouer un rôle d’orientation des jeunes", indique Mohamed Marouane, président de l’association Chabab Tanmia. Ce projet ambitieux a pour objectif, entre autres, d’assurer l’accompagnement des jeunes dans leur scolarité, la médiation dans les contacts avec les entreprises et agences de recrutement, l’orientation et de fournir le soutien nécessaire aux jeunes du quartier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *