Les militaires à Imzouren

Les militaires à Imzouren

Mercredi 19 avril. À Imzouren, à quelques kilomètres d’Al-Hoceïma, une localité qui a été sévèrement touchée, il y a deux années, par un séisme. Une centaine de personnes fait la queue devant une géante tente caïdale. Des hommes, des enfants et surtout des femmes attendent, malgré un soleil de plomb, leur tour. Le 14ème hôpital médico-chirurgical de campagne (HMCC) ne désemplit pas. Les militaires y prennent soin des civils. Dans cette tente, des hôtesses d’accueil opèrent une pré-sélection en fonction des spécialités médicales de cet hôpital. Après ce passage, les malades sont orientés vers les tentes aménagées pour chaque spécialité. «Le choix des spécialités du 14ème HMCC a été fait en fonction des besoins des personnes vivant dans cette région. La phase de préparation qui a duré près de deux mois nous a permis de fixer le nombre de spécialités», déclare le médecin colonel-major Mohamed Ouaaline.
Il s’agit précisément des spécialités suivantes : ORL, ophtalmologie, médecine interne, médecine dentaire, dermatologie, cardiologie, pédiatrie et généalogie.
« Ce sont mes parents qui m’ont informé que les militaires prodiguent des soins gratuitement et donnent même des médicaments et des cadeaux à la fin. Ils sont venus le premier jour et nous ont demandé de profiter nous aussi de cette action », annonce une jeune fille vivant à Imzouren venue voir un dentiste. 
En effet, cette action humanitaire a bénéficié, le mardi 18 avril, à 729 personnes (238 hommes, 410 femmes et 81 enfants). Près de 30 % des consultations médicales ont été faites en ophtalmologie, 30 % en médecine interne, 10 % en ORL et 30 % dans le reste des spécialités. Au total, ce sont 92 personnes qui sont mobilisées pour cet hôpital de campagne.
L’équipe médicale comprend 24 médecins des Forces Armées Royales (FAR) et 5 autres médecins militaires espagnols.
«Nous sommes des médecins volontaires dans diverses spécialités (ORL, ophtalmologie, pédiatrie, dermatologie et médecine interne). C’est la première fois que nous prenons part à ce genre d’opération humanitaire au Maroc. Par ailleurs, nous avons déjà participé à des hôpitaux de campagne en Afghanistan, au Kosovo et en Indonésie», annonce le chef de l’équipe espagnol le colonel Miguel Munoz Colado. 
En prenant en considération les particularités de la région, les organisateurs ont fait appel à 5 femmes médecins. Pour les actes chirurgicaux, les médecins ont profité de l’infrastructure de l’hôpital Mohammed V d’Al-Hoceïma pour opérer les patients. Le prochain hôpital de campagne aura lieu à Tan Tan, du 2 au 5 mai. Ça sera l’avant-dernière étape avant de clôturer ces opérations à la ville d’Agadir. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *