Les nouveautés et les grands chantiers de la rentrée scolaire 2019-2020

Les nouveautés et les grands chantiers de la rentrée scolaire 2019-2020

Le nombre total des élèves, des étudiants et des stagiaires a atteint 9.898.000

L’enseignement supérieur compte, cette année, 1,1 million d’étudiants, dont 49% sont des filles. Le nombre total des nouveaux étudiants a atteint 282.000 avec un taux de croissance de 10,5% par rapport à l’année précédente.

Les statistiques ainsi que les nouveautés de la rentrée scolaire, universitaire et de la formation professionnelle ont été dévoilées par le ministre de l’éducation nationale, Said Amzazi, lors d’une conférence organisée vendredi à Rabat. Cette année, la rentrée s’inscrit dans un contexte particulier avec l’entrée en vigueur des dispositions de la loi-cadre 51-17 de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique qui permettra au système éducatif d’avoir un dispositif législatif contraignant pour l’Etat, les familles, les instances et la société civile et les acteurs économiques et sociaux. Pour cette année, le nombre total des élèves, des étudiants et des stagiaires a atteint 9.898.000.

Dans le détail, le nombre des élèves s’est chiffré à 8.208.000 élèves. Dans la formation professionnelle, le nombre des stagiaires s’est élevé à 680.000 dont 311.000 nouveaux stagiaires, soit en croissance de 5,3%. L’enseignement supérieur compte, cette année, 1,1 million d’étudiants, dont 49% sont des filles. Le nombre total des nouveaux étudiants a atteint 282.000 avec un taux de croissance de 10,5% par rapport à l’année précédente. Pour ce qui est de l’enseignement préscolaire, le nombre des inscrits est en hausse. Il s’est établi à 820.00 élèves répartis entre 192.400 inscrits dans le préscolaire public, 199.500 dans le privé et 437.600 dans le préscolaire traditionnel, avec environ 73.000 nouveaux élèves dans le préscolaire public. Le ministère compte ouvrir cette année 6.000 classes supplémentaires avec l’appui de ses partenaires et la formation de 20.000 éducatrices et éducateurs. La tutelle s’est aussi donné pour objectif pour l’année 2019-2020 d’atteindre un taux de scolarisation de 59% dans le préscolaire.   

263.335 enseignants mobilisés

Pour assurer l’accueil des élèves, le ministère a mobilisé 11.228 établissements scolaires dont 133 nouveaux établissements y compris 9 écoles communautaires opérationnelles. 20 écoles supplémentaires seront ouvertes au cours de cette année scolaire. Dans la formation professionnelle, la tutelle a mobilisé 692 établissements publics parmi lesquels figurent 377 établissements de l’OFPPT dont 12 nouveaux établissements. Par ailleurs, le ministère a réhabilité environ 1.852 établissements scolaires et a remplacé 1.572 salles de classe en préfabriqué. Pour ce qui est de l’enseignement supérieur, il a mobilisé 219 établissements universitaires publics, dont 17 nouveaux établissements. Côté ressources humaines, 263.335 enseignants seront mobilisés au niveau de l’enseignement scolaire, dont 15.000 nouveaux enseignants, 20.829 enseignants au niveau de l’enseignement supérieur et 21.380 formateurs au niveau de la formation professionnelle.

Programme «Tayssir» : 2.440.000 bénéficiaires

Cette année, il a été procédé à un renforcement des programmes d’appui social au profit des élèves, des étudiants et des stagiaires. L’initiative «Un million de cartables» a bénéficié cette année à plus de 4.463.000 élèves dont 46% sont des filles. A noter que plus 1.596.000 élèves ont bénéficié d’un cartable complet contenant tous les manuels et fournitures scolaires, avec une enveloppe globale de 484 millions de dirhams. Douze nouveaux internats ont été ouverts cette année.

Il est attendu l’enregistrement de 1.570.000 bénéficiaires des cantines scolaires et des internats, dont 50% sont des filles. Le nombre des bénéficiaires du transport scolaire a connu  une augmentation de 14% par rapport à l’année précédente pour atteindre 308.281 bénéficiaires. Le nombre des bénéficiaires du programme «Tayssir» de transferts monétaires conditionnels aux familles enregistre une nette augmentation pour atteindre 2.440.000 bénéficiaires dont 1 .146. 800 filles.

Le secteur de la formation professionnelle a bénéficié de 132 internats accueillant 19.000 stagiaires, dont 4 nouveaux internats. Pour sa part, le nombre des stagiaires boursiers a atteint 70.000 contre 35.000 l’année dernière. Au niveau de l’enseignement supérieur, le nombre de boursiers s’est chiffré à 382.000. Le nombre des cités universitaires et des internats a atteint 32 et le nombre des résidences étudiantes est de 32. Plus de 15 millions de repas seront distribués cette année, soit une hausse de 5,5% par rapport à l’année précédente.

Poursuite de la généralisation du préscolaire, démarrage du programme «Sport-Etudes» …

Le ministre a présenté lors de cette conférence les grandes nouveautés de la rentrée qui portent notamment sur la poursuite de la généralisation du préscolaire, la mise en œuvre du programme national de l’éducation inclusive au profit des enfants en situation de handicap. Il faut mentionner  le renforcement du réseau des écoles de la deuxième chance Nouvelle-Génération qui vise  la rescolarisation et la qualification professionnelle des non scolarisés et les décrocheurs à travers l’ouverture de 30 écoles au niveau national. Cette rentrée connaîtra aussi le démarrage du programme «Sport-Etudes», avec la création de deux lycées dans les régions de Tanger-Tétouan- Al Hoceima et Casablanca-Settat. Ces deux établissements accueilleront la première promotion de cette filière cette année.

Un système national d’orientation post-Bac sera mis en place

Sur le plan pédagogique, les nouveautés de cette rentrée concernent principalement les curricula, avec l’introduction d’innovations pédagogiques au niveau de la langue arabe, la langue française, les mathématiques, les sciences et l’histoire-géographie pour la 3ème et la 4ème année du primaire. Figure également la mise en place d’un système efficient et actif de l’orientation scolaire professionnelle et universitaire, à travers le lancement de nouveaux dispositifs d’orientation tenant compte des compétences et des aspirations des apprenants.

Par ailleurs, un système national unifié et intégré de l’orientation post-Bac sera mis en place. Il est aussi important de signaler parmi les nouveautés la diversification de l’offre universitaire, son élargissement et son adaptation aux besoins du marché du travail, l’augmentation du nombre de places offertes par les établissements de l’enseignement supérieur à accès régulé et la mise en place d’une plate-forme électronique unifiée pour les bacheliers dans ces établissements www.tawjihi.ma pour l’admission aux Ecoles Supérieures  de Technologie, les Facultés des Sciences et Techniques au titre de l’année universitaire 2019-2020, avec l’objectif de sa généralisation à l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur à accès régulé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *