Les oncologues en conclave à Tanger: La prise en charge du cancer s’est beaucoup améliorée au Maroc

Les oncologues en conclave à Tanger: La prise en charge du cancer s’est beaucoup améliorée au Maroc

En plus du dépistage précoce du cancer, la Fondation Lalla Salma a mis en place un autre programme d’accès aux médicaments dans ses huit centres d’oncologie, créés à travers le Royaume.

S’informer sur les récents progrès scientifiques en matière de diagnostic et de traitement des maladies cancéreuses ainsi que l’échange des expériences entre les professionnels dans ce domaine.

Tels ont été les principaux objectifs du septième Congrès national d’oncologie médicale organisé, les 18 et 19 mars, à Tanger. Initiés par l’Association marocaine de recherche et de formation en oncologie médicale (AMFROM), les travaux de ce congrès- qui ont été tenus sous l’égide de la Fondation Lalla Salma -Prévention et traitement des cancers- ont été marqués, cette année, par le traitement de différents thèmes tels que les cancers du sein et du col- qui sont les pathologies les plus fréquentes chez la femme- et celui du poumon pour l’homme au Maroc.

Plusieurs sessions étaient au programme de cette septième édition, notamment «celle consacrée à l’oncogériatrie visant à débattre de la prise en charge des personnes âgées atteintes de cancer. Cette session, à laquelle a pris part Dr Etienne Brain, président de Société internationale d’oncogériatrie (SIOG), revêt une grande importance, car l’espérance de vie continue de s’allonger au Maroc», a indiqué Pr Hassan Errihani, président de l’AMFROM, faisant remarquer qu’en plus de la session de formation «Jeunes oncologues», une autre a été organisée au profit des infirmiers, du fait de leur rôle essentiel dans le domaine de l’oncologie.

Selon Pr Hind Mrabti, secrétaire générale de l’AMFROM, la prise en charge du cancer s’est beaucoup améliorée au Maroc. Et ce depuis la création de «la Fondation Lalla Salma, qui est à l’origine de plusieurs projets et actions de prévention. Parmi lesquels le dépistage du cancer qui est considéré comme l’élément le plus important pour la guérison», a-t-elle affirmé.

Pr Hind Mrabti a poursuivi qu’en plus du dépistage précoce du cancer, la Fondation Lalla Salma a mis en place un autre programme d’accès aux médicaments dans ses huit centres d’oncologie, créés à travers le Royaume. Ce qui permet aux patients nécessiteux d’avoir «accès gratuitement à tous les médicaments innovants anticancéreux», a-t-elle souligné.

Depuis sa création il y a plus de huit ans, l’AMFROM poursuit son engagement dans le développement de la recherche sur l’oncologie médicale au Maroc. Parmi ses projets les plus importants, figure le Guide des protocoles thérapeutiques en oncologie, dont la troisième version sera publiée et diffusée en partenariat avec la Fondation Lalla Salma sous forme d’un supplément du «Bulletin marocain de l’oncologie», journal officiel de l’AMFROM. Ce guide comprend 100 protocoles thérapeutiques dans la majorité des localisations cancéreuses. Il s’agit «de recommandations pour la pratique clinique visant à améliorer la qualité de la prise en charge des patients et s’inscrivant dans le cadre du programme d’accès gratuit aux médicaments innovants mis en place dans tous les centres d’oncologie publics depuis 2009, par la Fondation Lalla Salma», ont annoncé les responsables de l’AMFROM en marge de ce septième congrès.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *