Les pathologies respiratoires chroniques

30% des consultants ambulatoires au Maroc ont des symptômes respiratoires. Dans 85 % des cas, ces malades ont des infections respiratoires aiguës, 15 % ont une maladie respiratoire chronique ou une suspicion de tuberculose, a indiqué, vendredi à Rabat, le secrétaire général du ministère de la Santé, Fouad Hamadi.
La tuberculose demeure un problème de santé publique au Maroc, un peu moins de 30.000 nouveaux cas sont enregistrés chaque année et le taux de succès thérapeutique est de l’ordre de 90 %, a affirmé M. Hamadi à l’ouverture du 10ème congrès maghrébin des maladies respiratoires et du 18ème congrès marocain des maladies respiratoires qui se sont déroulés du 14 au 16 mars dans la capitale du Royaume sous le haut pazronage de S.M. le Roi Mohammed VI. M. Hamadi a également souligné que «la pathologie respiratoire chronique est l’une des premières causes de morbidité et de mortalité, que ce soit dans notre pays ou ailleurs, ajoutant que les problèmes de santé qui lui sont imputables constituent un lourd fardeau pour la collectivité en raison de l’absentéisme qu’ils engendrent dans le système de production et du coût de la prise en charge des patients».
Pour sa part, le professeur Abdelkrim Bennis, président de la Société marocaine et de la Fédération maghrébine des maladies respiratoires, a souligné que le congrès devait traiter «un certain nombre de questions ayant trait à la santé et aux maladies respiratoires, en insistant sur les progrès scientifiques réalisés, les particularités maghrébines, la prévention et le traitement et sur les possibilités de coopération entre les pays maghrébins dans ce domaine.
Le programme de ce congrès a comporté des conférences d’actualité et de mise au point sur la pathologie respiratoire chronique : asthme, broncho-pneumopathies chroniques obstructives, dilatation des bronches, tuberculose, cancer bronchique ainsi que sur la pathologie respiratoire professionnelle en plus des ateliers pratiques et de la présentation de divers travaux et communications libres.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *