Les ports marocains conformes au code ISPS

Les ports commerciaux marocains ont finalement été certifiés conformes au code ISPS. C’est ce qu’a annoncé, hier, le ministère de l’Equipement et du Transport dans un communiqué. Le code ISPS définit les nouvelles dispositions de sûreté à appliquer aux navires et aux installations portuaires des pays signataires de la convention Solas, dont le Maroc.
Les actions entreprises ont concerné l’étanchéité des zones restreintes qui constituent les interfaces entre les ports et les navires, l’efficacité dans le contrôle des accès aux installations portuaires et la séparation des activités dans les ports. Ainsi, les activités commerciales et les activités liées à la pêche sont opérées dans les terminaux spécialisés. En outre, 5.400 mètres linéaires de murs de clôture et de séparation ont été construits. Et un ensemble de guérites et barrières mobiles ont été réalisées, le tout pour un investissement de plus de 10 millions de DH.
Pour ce qui est des équipements, tous les ports marocains de commerce ont été équipés par le système AIS d’identification automatique des navires et le système VTS de gestion de trafic des navires ou de radars ARPA. Les ports de Casablanca, Nador, Tanger et Agadir ont été équipés de scanners pour le contrôle des conteneurs et des camions TIR. Ceci sans compter l’achat de 17 scanners pour bagages à main, 16 portiques pour passagers et 26 détecteurs portatifs de métaux. Ces équipements, dont les délais d’installation sont fixés entre décembre 2004 et mars 2005, ont nécessité un investissement avoisinant les 190 millions de DH.
En ce qui concerne les navires, la direction de la marine marchande a procédé à la formation au sein de l’Institut des Etudes maritimes des agents de sûreté des compagnies maritimes, puis a chargé des organismes internationaux des opérations d’audit des évaluations et des plans de sûreté des navires établis par les compagnies maritimes.
A noter que la non-conformité aux dispositions du code ISPS condamne les pays concernés à voir leurs ports désaffectés par les navires étrangers et les navires battant pavillon national refusés d’accès aux ports étrangers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *