Les précisions du ministre de la santé

Contrairement aux rumeurs selon lesquelles les détenteurs de ces certificats seraient astreints à règler les frais médicaux, Le ministre de la Santé, M. Mohamed Cheikh Biadillah a affirmé que les certificats d’indigence que produisent les personnes à faible revenu sont toujours valables dans les centres hospitaliers et les hôpitaux publics. Intervenant lundi à l’ouverture des travaux du Conseil d’administration du Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech, le ministre a affirmé que 56% des personnes aisées du Maroc ne payent pas les frais de soins, alors que plus de 40 % des personnes à faible revenu supportent ces frais.
Le secteur de la santé continue de poser plusieurs problématiques, même pour les pays développés, eu égard à la faiblesse des ressources, a souligné M. Biadillah, relevant que la tenue de ce conseil constitue une opportunité pour examiner les problèmes relatifs à la formation au sein du Centre hospitalier, qui regroupe trois hôpitaux, à savoir Ibn Tofaïl, Ibnou Nafis et Rhazi, en attendant l’achèvement des travaux de construction du CHU. Le centre dispose de ressources humaines compétentes et responsables à même de relever le défi et d’oeuvrer pour trouver les solutions idoines aux problèmes posés, a-t-il ajouté.
Lors de cette réunion, à laquelle ont pris part le président de la commune urbaine de Marrakech, M. Omar El Jazouli et les élus, les participants ont examiné plusieurs questions relatives notamment aux réalisations du centre en 2003, le projet de règlement intérieur et le projet d’aménagement du service de radiothérapie.
Le budget alloué au Conseil d’administration au titre de l’exercice 2003 est estimé à 31,5 millions dh, dont 17,8 millions dh consacrés au fonctionnement, 5 millions à l’investissement et 8,4 millions dh sont constitués de ressources propres. Le CHU Mohammed VI de Marrakech emploie notamment 33 médecins, 47 professeurs, 104 médecins résidents, 476 infirmiers et 36 administratifs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *