Les prix des moutons en hausse de 4 à 5 dirhams le Kg

Les prix des moutons destinés à l’abattage pour cette année sont en hausse par rapport à l’année précédente. Cette hausse est de 5 dirhams le kg pour la race Sardi et de 4 dirhams le kg pour les autres races. En effet, les prix des moutons pour cette année varient entre 45 et 50 dirhams le kg pour la race Sardi et 40 à 46 DH/kg pour les autres races (Timahdit, Benigui..), précise un communiqué de presse  du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Ces prix affichés par le ministère reflètent les pratiques commerciales du mouton  de la fête du sacrifice dans les grandes surfaces et les magasins de certaines villes du Royaume. Le ministère souligne aussi que l’approvisionnement des marchés se déroule normalement. En effet, cette hausse s’explique, selon le ministère de l’Agriculture, par l’augmentation du coût des  produits alimentaires destinés au bétails qui a connu une hausse sur le marché international pendant l’année 2007. Dans ce sens, le prix de l’aliment du bétails a augmenté de1,2 dirham le kg, comparativement à l’année précédente. Cette situation a été également influencée par les fortes pluies automnales qui ont eu pour conséquence la rétention du cheptel non engraissés en prévision de la valorisation des disponibilités fourragères. Le ministère précise qu’en dépit de cette hausse des prix au niveau des grandes surfaces et des points de vente spécialisés où se commercialisent les meilleurs moutons, les marchés offrent des moutons de différentes races avec une fourchette de prix allant de 1.000 à plus de 3.000 dirhams, permettant ainsi à tous les citoyens d’acquérir le mouton de l’Aid selon leurs pouvoirs d’achat, assure la même source. Par ailleurs, les marchés spécialisés du mouton installés à cette occasion ont été ouverts au début de la semaine dernière dans la plupart des provinces. Une situation qui ne marquera pas d’augmenter l’offre et les transactions de vente et d’influer par conséquent sur les prix, poursuit le communiqué du ministère en indiquant que «l’approvisionnement des marchés se déroule normalement et aucune anomalie n’a été signalée à ce jour». A titre de précision, les prix de vente du mouton dans les grandes surfaces comme Marjane, Metro, Acima, Assouak Salam et autres varient entre 47 et 50 dirhams. Dans la région de Casablanca par exemple, les prix ont été fixés du 1er au 3 décembre à 48 dirhams à  Marjane et Metro. Les prix de vente ont été fixés durant la même période à Rabat à 48 dirhams, à Marjane, Metro et Assouak Salam. Pour les souks et les autres points de vente, les prix variaient suivant la race et l’âge du mouton. Pour la race Sardi par exemple, le prix a été déterminé pendant les trois premiers jours du mois de décembre dans les grands souks de Casablanca entre 1800 à 2500 dirhams pour l’agneau de lait, de 3000 à 3800 dirhams pour le mouton de deux ans et de 4000 à 5500 dirhams pour le mouton de 32 à 36 mois. Quant à la race Bergui, toujours dans les souks de Casablanca, les prix oscillent entre 1500 et 2000 dirhams pour  l’agneau de lait, 2000 à 2500 dirhams pour le mouton de deux ans et 2200 à 2500 dirhams pour le mouton de 32 à 36 mois.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *