Les professionnels revendiquent une couverture médicale

Les professionnels revendiquent une couverture médicale

Les professions libérales n’ont toujours pas de couverture médicale et de sécurité sociale. Devant cette situation qui perdure depuis plusieurs années, l’Union nationale des professions libérales (UNPL) demande au gouvernement de prendre ses responsabilités et de mettre en place dans les plus brefs délais une couverture répondant aux attentes des professions libérales. «Nous revendiquons une couverture qui repose sur le principe de contribution des membres et le bénéfice des ayants droit, et de solidarité mutuelle contre les risques relatifs à la maladie, à l’âge, et aux accidents de la vie», déclare à ALM Dr Mohamed Naciri Bennani, président de l’UNPL. Et d’ajouter «Nous avons adressé le 17 mars 2010 une demande d’audience urgente au Premier ministre. Nous nous sommes réunis hier, mercredi 7 avril avec son conseiller, Driss El Graoui pour lui transmettre nos doléances. Nous attendons une réponse du gouvernement». Selon le président de l’UNPL,la loi est claire à ce sujet. «L’adoption du Code de couverture médicale de base en 2002 (Loi 65-00) a clairement stipulé que cette loi s’applique aux personnes exerçant une profession libérale, et la loi 03-07 en 2007 relative à l’assurance maladie obligatoire de base appuie la notion d’obligation de cette couverture. Il est inadmissible que les professionnels libéraux continuent d’être exclus de tout système d’assurance-maladie et dépourvus de toute sécurité sociale», déplore Dr Naciri Bennani. L’UNPL revendique l’émission rapide des décrets d’application de la loi 03-07. Cette union qui représente aujourd’hui avec les huit professions qui la composent (médecins du secteur libéral, avocats, chirurgiens dentistes, pharmaciens, architectes, experts comptables et commissaires aux comptes, biologistes, et opticiens), presque 40.000 chefs de famille et chefs d’entreprises, a placé ce dossier parmi ses priorités dès sa création en 2007. C’est ainsi que l’UNPL a revendiqué, lors de plusieurs séances de travail avec le ministère de l’Emploi l’application de la loi 03-07, et la mise en place d’un régime de couverture médicale et de sécurité sociale dont les principes reposent sur l’obligation d’adhésion de la totalité des professionnels, un panier de prestations répondant aux attentes de cette catégorie socioprofessionnelle. Le 12 mars 2008, l’UNPL et le ministère de l’Emploi ont organisé une journée de réflexion sur la «Couverture sociale des professions libérales» qui a abouti à l’établissement d’une liste de recommandations visant essentiellement la collaboration entre les deux institutions dans la conception et la mise en œuvre d’un régime de couverture sociale propre aux professions libérales.
Le 17 novembre 2008,une journée d’étude sur «L’extension de la couverture sociale aux travailleurs indépendants» , a permis de dégager les contours du futur régime marocain des professions libérales et des indépendants. Il en est ressorti la nécessité de déterminer la population cible, de proposer un montage institutionnel et financier, et de réaliser une évaluation actuarielle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *