Les relations maroco-tunisiennes se renforcent

Les relations maroco-tunisiennes se renforcent

Les travaux de la 15ème session de la Haute Commission mixte maroco-tunisienne se sont achevés mardi à Rabat, par la signature de trois accords de coopération, deux programmes exécutifs et du procès verbal de la session. Le Premier ministre Abbas El Fassi et son homologue tunisien Mohamed El Ghannouchi ont souligné leur détermination à développer davantage les relations bilatérales et de les hisser au plus haut niveau, en réponse aux aspirations de SM le Roi Mohammed VI et du président Zine El Abidine Ben Ali et des deux peuples frères.
S’exprimant à l’occasion de la 15ème session de la Haute Commission mixte maroco-tunisienne tenue lundi à Rabat, M. El Fassi a souligné la volonté permanente du Royaume à promouvoir les relations bilatérales, ajoutant que cette réunion est une valeur ajoutée au processus de coopération bilatérale fructueux et constructif, dans les divers domaines.
Il a, en outre, plaidé pour le développement des échanges commerciaux qui, en dépit de la croissance enregistrée durant les dernières années, restent en deçà des aspirations, malgré les potentialités économiques dont regorgent les deux pays et les expériences qu’ils ont accumulées. Il a, dans ce sens, appelé les opérateurs économiques et les hommes d’affaires des deux pays à nouer un véritable partenariat et à jouer pleinement leur rôle, dans la dynamisation de la coopération économique, exprimant la disposition du Maroc à garantir les conditions nécessaires à même de contribuer à la mise en œuvre de leurs projets, et à saisir les opportunités offertes dans les deux pays. Par ailleurs, Abbas El Fassi a appelé les peuples du Maghreb a adopté un esprit de solidarité et à faire face aux entraves et contraintes rencontrées par le processus de l’édification de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), eu égard aux développements géostratégiques et socio-économiques que connaît le monde, soulignant que cette Union constitue un acquis historique et un rêve de tous les peuples de la région.
Il a dans ce sens réitéré l’attachement du Maroc à l’édification de l’UMA en tant que choix stratégique irréversible. Soulignant la parfaite disposition du Royaume à contribuer à la dynamisation des structures de l’Union dans un cadre de transparence et sur des bases solides au service des intérêts communs, de la souveraineté des Etats membres et de leur intégrité territoriale. Le Premier ministre a aussi réaffirmé l’attachement du Maroc au processus de Barcelone et au dialogue 5+5, en tant que forums régionaux de dialogue et de concertation pour l’instauration d’un partenariat fructueux et solide entre les deux rives de la Méditerranée. Il a souligné la disposition du Royaume à œuvrer avec ses partenaires pour appuyer l’Union pour la Méditerranée (UPM) qui décline une approche développée de partenariat et propose un mécanisme renouvelé pour relever les défis posés aux pays de la Méditerranée.
Dans ce sens, M. Ghannouchi a appelé à fixer les priorités et les orientations futures en vue de renforcer la coopération bilatérale, tout en œuvrant de concert pour la réalisation de la complémentarité économique, mettant l’accent sur le rôle central du secteur privé dans l’établissement de nouveaux partenariats et la promotion des investissements et des échanges commerciaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *