Les ressources marines menacées

Intervenant mardi lors de l’ouverture à Agadir d’un atelier d’information et de réflexion sur la mise en place d’un processus de gestion intégrée du littoral, le directeur de l’Agence du bassin hydraulique du Souss-Massa (ABHSM), Bendaoud Bouknouch, a souligné que le Maroc a érigé les secteurs du tourisme et de la pêche en locomotives dans son plan de développement socio-économique, et ce pour la création de l’emploi et l’augmentation du rythme de croissance. Il a précisé que malgré la diversité et la richesse du littoral national qui s’étend sur 3500 km, sa fragilité, en l’absence d’une gestion rationnelle, expose ses ressources naturelles à de multiples dangers et les menace d’extinction. Le littoral de la région Souss-Massa-Draâ, a-t-il précisé, qui s’étend de Tamri au Nord d’Agadir jusqu’à Sidi Ifni au Sud avec des sites touristiques et des plages en plus du Parc national Souss-Massa, se caractérise par de multiples activités économiques et est appelé à accueillir d’autres projets touristiques et de développement à même de doubler la capacité d’accueil touristique de la station Agadir. L’organisation de cet atelier auquel prennent part toutes les parties concernées par le littoral au niveau de la Région, a poursuivi M. Bouknouch, vise à examiner les voies et moyens pour sauvegarder ce patrimoine par une gestion concertée et intégrée conformément aux dispositions de la loi de 1995 sur l’eau et de celle sur l’environnement. A rappeler que le programme de cet atelier de deux jours auquel participent des chercheurs et experts marocains et étrangers est réparti en plusieurs sessions.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *