Les volontaires américains du Peace Corps quittent la Mauritanie

Les volontaires américains du Peace Corps quittent la Mauritanie

Les volontaires américains du Peace Corps ont annoncé lundi à Nouakchott la suspension de leur programme en Mauritanie pour raisons «sécuritaires», après plus de 40 ans d’activité dans ce pays qui a subi depuis 2007 une série d’actions terroristes. «Le Peace Corps a suspendu son programme de volontariat en Mauritanie en raison des préoccupations sécuritaires», indique une déclaration de l’organisme américain publiée lundi dans la presse locale. «Tous les volontaires du Peace Corps en Mauritanie sont actuellement au Sénégal, ils ne seront pas de retour en Mauritanie. Bien que la position de l’organisme soit que les volontaires sont relativement en sécurité dans leurs communautés et villages, il est potentiellement dangereux pour eux de voyager en toute sécurité dans le pays», ajoute la déclaration. Aucune source à l’ambassade des Etats-unis ou au siège du Peace Corps à Nouakchott n’était immédiatement joignable lundi. Cette décision est annoncée moins de deux mois après l’assassinat en pleine rue d’un ressortissant américain à Nouakchott, et neuf jours après le premier attentat-suicide commis dans le pays.Le 23 juin, un Américain qui résidait dans la capitale avait été tué de trois balles dans la tête, en plein jour, dans un quartier populaire de la capitale. Cet assassinat a été revendiqué par la branche maghrébine d’Al-Qaïda et plusieurs auteurs présumés de ce meurtre ont récemment été inculpés et écroués. Le 8 août, un jeune kamikaze mauritanien s’est tué à Nouakchott en se faisant exploser au passage de deux gendarmes français qui faisaient leur jogging près de l’ambassade de France, blessant quatre personnes. Le Peace Corps, dont le siège est à Washington, est présent dans 74 pays. Selon son site Internet, 141 volontaires intervenaient en Mauritanie. Ils étaient déployés en particulier dans les régions rurales de ce pays pauvre aux trois-quarts désertique et intervenaient notamment, depuis 1967, dans les secteurs de l’agriculture, de la santé et de l’éducation. Le Peace Corps et l’ambassade des Etats-Unis à Nouakchott vont continuer à suivre l’évolution de la situation sécuritaire en Mauritanie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *