L’habitat rural : Une priorité du gouvernement

L’agence urbaine et l’Université Hassan I ont organisé, mercredi à Settat, une journée d’étude sous le thème : « La loi sur l’urbanisme et l’aménagement de l’espace dans le monde rural ». Lors de l’ouverture de cette journée, M.Hjira a souligné que le gouvernement oeuvre à l’élaboration d’une stratégie visant l’adoption d’une politique de proximité et la création d’un nouveau plan d’urbanisme pratique. Lequel plan est susceptible d’être mis en application dans des régions qualifiées, et ce pour une maîtrise du secteur et la mise à la disposition des populations rurales de plans pilotes gratuits.
Cette rencontre intervient au moment où le ministère aspire à voir tous les opérateurs locaux et régionaux contribuer à la réussite de cette nouvelle politique en matière d’urbanisme, qui s’inspire des hautes orientations de S.M. le Roi visant la mise à niveau du secteur, a ajouté M. Hjira. D’autant plus qu’elle survient deux jours après la séance de travail présidée par le Premier ministre, Driss Jettou, lundi après-midi à Casablanca et qui fut réservée à l’examen des moyens visant la promotion du logement social.
Le ministre délégué chargé du Logement et de l’urbanisme a noté que l’Etat est désormais appelé à devenir un outil d’orientation et à élaborer une stratégie dans le secteur de l’urbanisme. L’Etat ouvrira la voie devant le secteur privé et les collectivités locales pour contribuer au développement de ce secteur vital. Car les établissements publics chargés de l’habitat, de l’équipement et de l’urbanisme se trouvent dans une situation qui ne leur permet pas d’accompagner le développement que connaît le secteur.
La déficience de certaines agences urbaines, qui se limitent à la gestion administrative au lieu de jouer leur rôle de promoteur économique, a mis en veilleuse près de 600 opérations et projets de logement. Une réunion est prévue avec toutes les agences urbaines en vue d’examiner les problèmes du secteur de l’urbanisme pour lui permettre de relever les défis, d’accélérer la cadence des projets de logement et d’assurer le logement au tiers des populations du Maroc qui vivent dans les bidonvilles et les quartiers anarchiques. L’importance accordée par SM le Roi au secteur de l’habitat et de l’urbanisme n’est plus à démontrer.
Beaucoup de mesures ont été prises par le gouvernement dans ce domaine pour lutter contre les bidonvilles et l’habitat anarchique. M.Hjira a mis l’accent, en particulier, sur les efforts déployés par le ministère qui envisage la mise en place d’un projet de loi instituant les établissements régionaux d’aménagement et de construction dans les 16 régions du Royaume. Une autre mesure qui accorde une dimension sociale aux projets de logements dans ces régions, afin que ce secteur puisse jouer son rôle de promoteur économique et d’acteur social à l’échelle régionale.
En conclusion, la nouvelle politique en matière d’habitat et d’urbanisme, dont M.Hjira a expliqué les grandes lignes, est basée sur une nouvelle approche de la lutte contre l’habitat insalubre. Elle vise notamment à faire bénéficier une large couche des populations défavorisées de logements décents, à mettre à niveau les agences urbaines et à rationaliser leur action afin qu’elles puissent participer à la promotion du secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *