L’hépatite C : Un tueur silencieux

Quelque 300 000 personnes marocaines auraient été infectées par le virus de l’hépatite C et, à défaut de symptômes, deux tiers des Marocains ne le connaissent pas . C’est la raison pour laquelle, l’association SOS Hépatites organise, ce mercredi, journée internationale de sensibilisation à l’hépatite C, une réunion d’information grand public.
Lors de cette réunion le professeur Driss Jamil présentera les résultats détallés du sondage d’opinion sur la perception de cette maladie par la population marocaine aura eu lieu au siège de l’association située au centre social Omar Ibn Al Khattab. En effet, cette journée de sensibilisation a été célébrée pour la première fois en 2000 à Montréal, Canada, et à Rio de Janeiro, en Brésil pour qu’elle devient par la suite une journée internationale.
Actuellement quelque 22 pays organisent des manifestations pour sensibiliser à l’hépatite C durant toute une semaine qui précède le troisième dimanche du mois de mai.
Concernant le Maroc, c’est la première fois que des associations rejoignent ce mouvement et s’associent à de nombreux partenaires pour informer le corps médical et le grand public sur cette maladie infectieuse du foie et qui est causée par le virus de l’hépatite C (VHC).
Ce virus se transmet habituellement par le contact direct avec du sang infecté. Par ailleurs, le réseau Hépavir Maroc lance à cette occasion une campagne nationale de sensibilisation intitulée, “Hépatite C, non“ qui a pour but de sensibiliser les gens aux facteurs qui augmentent le risque de contracter cette maladie.
En effet, une série de conférences seront données par des médecins partenaires de ce réseau, dans les lycées, aux différentes missions culturelle ainsi que dans les grands lycées et ce afin de sensibiliser les jeunes aux risques de contamination notamment par les nouvelles modes de piercing et de tatouage. Par ailleurs, l’Association SOS hépatites organise, à cette occasion, en partenariat avec l’Institut Pasteur du Maroc une opération de dépistage de l’hépatite C auprès des fonctionnaires de la wilaya du Grand Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *