L’horreur pendant 8 ans

Elle est son unique enfant. Lors de sa naissance, en 1974, il a égorgé un mouton pour la famille. Il était ce jour-là très fier et a décidé de donner à sa fille le nom d’une fleur. Ce serveur dans un café à Salé avait demandé la main de celle qui allait devenir son épouse après l’avoir fréquentée pendant plus de cinq années. Une histoire d’amour qui s’est soldée par un mariage alors qu’il avait 27 ans. Ahmed a ensuite consacré sa vie à son foyer. Il était sérieux, ne fumait pas et ne buvait pas d’alcool.
Mars 1984. La fillette de dix ans partage ses journées entre l’école et la maison. Elle s’entend très bien avec ses parents. Un jour de ce mois printanier, lorsqu’elle retourne chez elle, elle trouve son père seul, en train de fumer une cigarette. Elle se met alors à préparer le repas. Son père l’appelle et lui demande de venir à côté de lui. Il la saisit par le bras puis l’embrasse sur la bouche. La fille reste bouche-bée. Son père n’a jamais agi ainsi. Ahmed se lève, verrouille la porte. Son enfant est allée se réfugier dans la chambre. Son père l’y suit et lui demande de se déshabiller. Elle fond en larmes et tente de résister. Il la gifle violemment, la déshabille et l’abuse sexuellement. Horrifiée, la fillette ne dit rien parce que son monstre de père le lui a ordonné. Elle ne veut surtout rien dire à sa mère, espérant que son père ne recommencerait pas. En vain. Régulièrement, lorsque sa femme est absente, Ahmed viole sa fille. Un calvaire qui dure des années et des années. Lorsque l’adolescente a 17 ans, des jeunes commencent à se présenter devant les parents pour la demander en mariage.
A chaque fois, le père refuse, prétextant que sa fille est trop jeune. Celle-ci est pourtant prête à se marier, ne serait-ce que pour en finir avec ces horreurs que son père lui inflige. Elle atteint bientôt les 18 ans et son père continue de la violer et lui voler sa jeunesse. «Pourquoi ton père ne veut-il pas que tu te maries? je ne comprends pas !», lui demande une fois sa mère. Ce jour-là, la jeune fille fond en larmes. «Mais que se passe-t-il ma fille? dis-moi la vérité !» insiste la mère. Ell confie donc son terrible secret à sa mère qui la gifle inconsciemment. Elle ne peut pas y croire. «Comment peux-tu accuser ton père. Il a toujours pris soin de toi», dit la mère, très énervée. La jeune fille ne sait pas quoi répondre et continue de pleurer.
Quelques minutes plus tard, la mère finit par décider de se rendre à la police, et déposer plainte. La police réagit aussitôt et arrête le père incestueux qui a abusé de sa fille durant huit ans. Il a été déféré devant la justice, et la chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *