Libye : Percée des rebelles dans l’ouest, Kadhafi inflexible

Libye : Percée des rebelles dans l’ouest, Kadhafi inflexible

Le colonel Mouammar Kadhafi a encore défié les rebelles et l’Otan lundi, au moment où les insurgés ont capturé deux villes clés sur la route de Tripoli, l’une des plus importantes percées depuis le début du conflit il y a six mois. Le message sonore de M. Kadhafi a été diffusé avant l’aube «en direct», selon la télévision libyenne, alors que des rumeurs s’étaient propagées sur les réseaux sociaux et dans certains médias, faisant état du départ imminent vers l’étranger du dirigeant libyen contesté, au pouvoir depuis 42 ans. «La fin du colonisateur est proche et la fin des rats est proche. Ils (les rebelles) fuient d’une maison à l’autre devant les masses qui les chassent», a dit M. Kadhafi. «Le colonisateur et ses agents n’ont plus qu’à recourir au mensonge et à la guerre psychologique après que toutes les guerres ont échoué». Le dirigeant libyen, qui tient toujours malgré la campagne militaire de l’Otan, l’isolement et les sanctions internationales, a appelé ses partisans à garder le moral haut, à résister et à se «préparer pour la bataille pour libérer» les villes tenues par les rebelles. La télévision diffusait des images selon elle en direct du centre de Tripoli où quelques centaines de partisans du régime étaient rassemblés, brandissant des portraits de M. Kadhafi et des drapeaux libyens. M. Kadhafi décrivait des scènes à la télévision pour «prouver» qu’il parlait en direct. Dans le même temps, les rebelles ont dit contrôler les villes de Gharyane et de Sorman, situées respectivement à 50 km au sud de Tripoli et à une soixantaine de km à l’ouest, se rapprochant ainsi davantage de la capitale, bastion du régime Kadhafi. La rébellion a aussi «le contrôle total» des 15 km de route entre les villes côtières de Zawiyah et de Sorman, ce qui prive Tripoli de sa voie habituelle d’approvisionnement depuis la Tunisie, a déclaré à l’AFP un porte-parole des insurgés. Zawiyah est située à une quarantaine de km de la capitale. En revanche, les rebelles ont dit faire face à une forte résistance à Zawiyah: s’ils maintiennent leur contrôle sur les entrées sud et ouest de la ville, ils n’ont pu que très peu progresser. Des combats violents y ont eu lieu, les pro-Kadhafi bombardant les quartiers pris par les rebelles.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *