Libye : un capitaine suspendu après des tirs sur un bateau italien

Libye : un capitaine suspendu après des tirs sur un bateau italien

Le capitaine d’une vedette de la marine libyenne qui a ouvert le feu le 12 septembre sur un bateau de pêche italien a été suspendu, a annoncé, samedi, le ministère libyen des Affaires étrangères. Le chef de la diplomatie italienne, Roberto Maroni, a annoncé cette semaine que Tripoli avait présenté des excuses après cet incident mais le communiqué libyen diffusé samedi – la première réaction officielle de la Jamahiriya – n’en fait pas état. «Le ministère libyen des Affaires étrangères annonce que la commission spéciale mise en place pour enquêter sur ce malheureux incident (…) a entamé ses travaux», précise le communiqué publié dans la capitale libyenne. «Le capitaine du navire libyen est suspendu et fait l’objet d’une enquête (…) La commission spéciale entendra les témoignages de toutes les parties», ajoute-t-il. Cette affaire est embarrassante pour le président du Conseil italien Silvio Berlusconi, qui entretient de bonnes relations avec le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, reçu une nouvelle fois fin août à Rome. Dimanche dernier, à une trentaine de milles (55 km) au large des côtes libyennes, une vedette de la marine libyenne, l’une des six offertes à Tripoli par Rome dans le cadre d’un accord sur la lutte contre l’immigration clandestine, a tiré à la mitrailleuse sur l’Ariete, un bateau de pêche de Trapani, en Sicile. Aucun des dix marins-pêcheurs n’a été atteint. Un fonctionnaire italien se trouvait à bord de la vedette libyenne en tant qu’observateur, dans le cadre des mesures de coopération dans la lutte contre l’immigration illégale vers l’Italie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *