L’immigration en méditerranée

La problématique de l’immigration dans cette région, notamment la régulation des flux migratoires, l’émigration clandestine et le co-développement, dans la perspective d’une intégration positive et permanente des immigrés, seront au centre de cette rencontre, indique un communiqué du ministère délégué chargé des Marocains Résidant à l’Etranger. Cette réunion, qui intervient après une rencontre similaire organisée en avril dernier en Tunisie, a pour but d’assurer le suivi des recommandations de la première conférence ministérielle qui a eu lieu en octobre dernier à Paris. Les représentants des ministères des Affaires étrangères et de la Coopération, de la Justice, de l’Intérieur, des Droits de l’Homme, de l’Emploi, des Affaires sociales et de la solidarité, et du ministère chargé des Marocains résidant à l’Etranger, prendront part à cette réunion préparatoire. La deuxième conférence ministérielle verra la participation de ministres et de représentants des gouvernements des pays membres du groupe « dialogue 5+5 », constitué de la France, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, Malte, la Mauritanie, l’Algérie, la Tunisie, la Libye et le Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *