L’immigration : Un levier du développement

La communauté marocaine résidant à l’étranger est considérée comme une richesse humaine et un investissement stratégique pour optimiser une citoyenneté active et positive de nos concitoyens et concitoyennes immigrés, faciliter leur intégration dans les pays d’accueil et favoriser l’accomplissement de leurs responsabilités vis-à-vis de la mère patrie, a affirmé mercredi à Agadir Mme Nouzha Chekrouni, Ministre Déléguée Chargée des Marocains Résidents à l’étranger.
La ministre intervenait lors de la séance d’ouverture des travaux du colloque international sur « la place et le rôle des immigrés/émigrés dans le développement local dans les pays du Maghreb et du Sahel », organisé à l’initiative de l’Observatoire des Migrations Espaces et Sociétés (ORMES). Mme Chekrouni a indiqué que cette manifestation représente une contribution essentielle pour éclairer les politiques sur la réalité et l’avancement des recherches, des suggestions et des recommandations relatives à l’immigration ainsi que sur le rôle qu’elle peut jouer pour faciliter et concrétiser les rapprochements intercommunautaires et interculturels.
La Ministre a rappelé, à cette occasion la haute sollicitude dont S.M. le Roi Mohammed VI entoure la communauté marocaine résidant à l’étranger, en multipliant les initiatives et en donnant ses hautes orientations dans ce sens, soulignant que le Gouvernement ne ménage aucun effort pour répondre à cette priorité. D’autre part, Mme Chekrouni a fait remarquer que depuis toujours, l’interdépendance de l’histoire et de la géographie des deux rives de la Méditerranée, berceau de l’humanité et des civilisations, constitue à priori un facteur déterminant pour promouvoir un espace d’échanges et de complémentarité entre des cultures et des populations amenées à vivre ensemble, de manière respectueuse et consensuelle.
Mme Chekrouni a noté que durant des décennies, l’immigration marocaine a été un puissant levier d’ajustement et de développement des économies européennes en général, et de l’économie française en particulier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *