L’importance des zones humides

Une journée d’information et de sensibilisation sur l’importance des zones humides a été organisée, vendredi à Larache, à l’initiative du Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.
Initiée en commémoration de la Journée mondiale des zones humides (2 février) placée cette année sous le signe « La montagne et la mer : les zones humides travaillent pour nous“ cette rencontre a été destinée à la sensibilisation du grand public aux fonctions et valeurs de ces milieux aquatiques et aux pertes qu’ils subissent, ainsi qu’au rôle fondamental qu’ils jouent dans la vie des populations et dans le développement socio-économique des pays.
A l’ouverture de ce séminaire, le gouverneur de la province de Larache, M. Ali Biougnach, a particulièrement souligné la pertinence de cette thématique pour la conservation des zones humides dans le sillage des changements climatiques et la vulnérabilité des écosystèmes. Mettant en exergue la richesse du patrimoine naturel que recèle la province, il a relevé l’impératif d’en préserver la diversité écologique à travers une exploitation rationnelle des ressources disponibles dans des secteurs à forte valeur ajoutée comme l’écotourisme, en mettant à profit la proximité du site du Lixus et de la station touristique de Khmis Sahel.
En effet, ces écosystèmes devraient servir de leviers pour la promotion de nouvelles activités à caractère touristique et culturel, a de son côté souligné le Secrétaire général du Haut commissariat, M. Mohamed Anchoume, déplorant la dégradation de ces zones sous l’effet conjugué de leur exploitation excessive, des eaux usées et de la pollution.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *