«L’intégration est une question de volonté»

«L’intégration est une question de volonté»

ALM : En quoi consiste votre association ?
Mohamed Essaih : Notre association se compose de neuf membres tous des immigrés marocains qui vivaient en Italie et dont l’amour de la patrie est resté intact. Nous avons donc constitué cette association avec le soutien financier de l’Institut national confédéral d’assistance (INCA) italien pour venir en aide aux Marocains qui travaillent en Italie, mais aussi aux Italiens qui travaillent au Maroc. Cette assistance concerne également leurs familles.

Quelle assistance proposez-vous exactement aux immigrés ?
Vous savez, il y a près de 300.000 résidents marocains en Italie et ce chiffre devra très certainement évoluer. Ces travailleurs ne sont pas toujours à l’abri de problèmes dans le cadre de leur profession et c’est là où intervient notre action. Afin de les aider à dépasser ces difficultés, l’ASMI s’assigne pour mission de vérifier la position de l’assurance que doivent garantir les employeurs, de s’assurer du paiement des prestations de la part d’entités de prévoyance sociale. En cas de contentieux avec ces organisations de prévoyance, par exemple, le non-paiement de la retraite, nous essayons d’intervenir pour activer les dossiers en vue d’un règlement plus rapide grâce à l’INCA. Cette assistance concerne également les accidents de travail et les maladies professionnels, dont pourrait être victime l’immigré. Nous aidons ces derniers, en cas toujours de contentieux, à récupérer leurs arriérés, de différence sur la rétribution, mais aussi, dans le traitement de fin de rapport de travail en cas d’empêchement motivé. En plus de ce travail, l’association s’engage à améliorer l’information auprès des immigrés marocains en Italie et immigrés italiens au Maroc. Cette information peut concerner, entre autres, les conditions d’obtention du visa, du permis de séjour, du regroupement familial ou d’accès au logement.

La sensibilisation joue donc un rôle majeur dans votre travail…
C’est un travail de terrain et de proximité qu’il faut mettre en place auprès des immigrés. Il ne s’agit pas seulement de les assister en cas de problème, mais surtout de les orienter et de les conseiller. Dans cette perspective, notre association offre des cours de base de la langue italienne aux Marocains qui veulent partir travailler en Italie. Car, il est nécessaire, pour trouver un travail et pouvoir s’intégrer dans un pays étranger, de parler sa langue. Et cela pose un véritable problème pour les Marocains. Nous offrons, aussi, des cours de formation, parce que les compétences professionnelles sont décisives pour pouvoir avancer sur le plan du travail. Nous pouvons informer, par ailleurs, l’immigré sur les tendances du marché de l’emploi en Italie. De toutes les manières, l’intégration des immigrés dépend de leur volonté et de leurs capacités.

Comptez-vous contribuer à la lutte contre l’immigration clandestine ?
Notre objectif d’assister socialement les immigrés nous pousse à nous impliquer dans la lutte contre l’immigration clandestine, d’autant plus que l’Italie reste un des pays les plus convoités. L’ASMI compte agir par le biais de la promotion des associations locales pour la réalisation de projets. C’est grâce à ces initiatives de développement local qu’on peut faire reculer la recrudescence de l’immigration irrégulière.
 
Comment apporterez-vous votre assistance aux Italiens résidant au Maroc ?
Notre association leur apportera la même aide. Nous n’avons eu, pour le moment que quelques demandes en ce qui concerne l’obtention de retraite. Nous essaierons de contacter la CNSS à ce propos pour pouvoir leur exposer le problème et y chercher solution. Nous restons ouverts à toutes les demandes qu’ils pourraient nous soumettre. Nous pourrions intervenir dans la mesure du possible et en cas de problèmes administratifs. D’ailleurs, pour nous faire connaître auprès d’eux, nous préparons une campagne de communication à travers les médias, les affiches et les dépliants. Beaucoup de travail nous attend !       

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *