L’investissement à l’ordre du jour

Ahmed Lahlimi, le ministre de l’Economie sociale, de la PME et de l’Artisanat, chargé des Affaires générales du gouvernement, a présenté le bilan des travaux de la Commission interministérielle des investissements. Depuis sa création en septembre 1988, a-t-il indiqué la Commission a agréé 74 conventions et contrats d’investissement portant sur un engagement d’investissement de 47.869 millions de dirhams et la création de plus de 62.000 emplois et fait aboutir 121 dossiers d’investissement sur 141 dont la réalisation avait connu des difficultés, l’ensemble de ces dossiers totalisant 25.117 millions de dirhams pour des emplois de l’ordre de plus 33.300.
Les secteurs de l’Industrie et du Tourisme représentent respectivement 36% et 32% du montant total d’investissement agréé par la Commission et 38% de l’ensemble des projets agréés sont localisés dans la région du Grand Casablanca. Agadir, Marrakech, Tanger et Rabat sont les autres régions les plus représentées. M. Lahlimi a également noté que 42% du montant total d’investissement agréé dans le secteur de l’Industrie et 25% du montant total d’investissement agréé dans le secteur du tourisme ont été réalisés. Il a ajouté que la nature des obstacles rencontrés par les projets d’investissement agréés relève du foncier et de l’urbanisme pour 57%, de questions d’autorisations et de procédures administratives pour 24% et de questions diverses en matière de fiscalité, de financement ou d’interprétation de la réglementation pour 19%. Il a également tiré les enseignements de ce bilan dans le cadre du nouveau contexte de gestion déconcentrée de l’investissement conformément aux hautes orientations de la Lettre Royale du 9 janvier 2002.
La commission a, par ailleurs, approuvé un projet de convention d’investissement dans le secteur de la restauration rapide portant sur l’implantation et l’exploitation de restaurants portant l’enseigne « Quick » sur l’ensemble du territoire marocain. Le montant d’investissement prévu par cette convention s’élève à 200 millions de dirhams et permettra la création de 700 emplois stables. Enfin, la Commission a approuvé sept projets de conventions d’investissement concernant le secteur de l’industrie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *