L’investissement local est en bonne marche

L’investissement local est en bonne marche

L’investissement local est sur une tendance favorable. En tout cas c’est ce qui ressort des chiffres annoncés par le conseil d’administration du Fonds d’équipement communal (FEC), réuni récemment à Rabat, sous la présidence du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, Mohamed Saâd Hassar. L’occasion d’examiner les comptes de la banque au titre de l’exercice 2007.
Ainsi, les décaissements des prêts, en 2007, ont augmenté de 73% par rapport à l’exercice précédent, atteignant 1,731 milliard de dirhams. Les indicateurs financiers, pour leur part, confirment le dynamisme accru de l’investissement local. En effet, la banque a réalisé des bénéfices nets de 239 millions de dirhams. Pour ce qui est du total bilan, il frôle les 7 milliards de dirhams, en progression de 17% comparativement à l’année 2006. Par ailleurs, le conseil a pris acte des résultats des travaux du comité d’audit qui a relevé que le FEC a entrepris des nombreuses actions visant le renforcement de son dispositif de contrôle interne et de prévention des risques et ce, dans le respect des dispositions de Bank Al-Maghrib, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Dans le même esprit, le comité s’est montré satisfait de la réduction significative du niveau des impayés, en repli de 27% pour atteindre 144 millions de dirhams à fin 2007. Une baisse importante a également été enregistrée au niveau des créances en souffrance qui s’établissent à 271 millions de dirhams.
Au cours de cette réunion, le conseil a approuvé les comptes de l’exercice, tels qu’ils ont été certifiés par les commissaires aux comptes, et a décidé d’affecter la totalité des bénéfices aux comptes de réserves. Ainsi, les capitaux propres ont atteint près de 1,923 milliard de dirhams, ce qui renforce la solidité financière de la banque et permet de consolider ses capacités de financement pour faire face aux perspectives d’investissement du secteur local et aux impératifs imposés par la réglementation prudentielle.  La progression qui a marqué l’activité et les résultats est le fruit de la stratégie de proximité adoptée par la banque, souligne le communiqué. En effet, soucieux de partager avec les collectivités locales les fruits de sa croissance, le FEC a renforcé ses actions d’accompagnement en vue de continuer à promouvoir le transfert d’expertise au niveau local. Ces actions, qui portent sur l’incitation à la programmation des investissements locaux, à la planification des déplacements urbains, à la gestion intégrée des déchets solides ainsi qu’à l’utilisation des nouvelles technologies pour la structuration et le traitement de l’information, permettront, grâce à une quarantaine d’experts mobilisés par le FEC d’accompagner près d’une centaine de collectivités locales de sorte à renforcer leurs capacités de maîtrise d’ouvrage pour le montage de projets dans des secteurs porteurs de développement, signale le communiqué.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *