Lions Club Doyen : le droit à la vue

Lions Club Doyen : le droit à la vue

Fidèle à son engagement envers la sauvegarde de la vue, l’association Lions Club Doyen de Casablanca (LCD) engage deux nouvelles actions au profit de la population démunie de la préfecture des arrondissements El Fida- Mers Sultan à l’occasion de la première année de l’Initiative nationale du développement humain. La première action sociale porte sur la distribution de 213 paires de lunettes de vue aux élèves malvoyants issus de familles nécessiteuses.
Lors d’une cérémonie, organisée mercredi 24 mai, à laquelle ont pris part une pléiade de personnalités, le gouverneur de la préfecture des arrondissements El Fida-Mers Sultan Abdellatif Haman et Khalil Hachimi Idrissi, président du Lions Club Doyen de Casablanca, ont procédé à la distribution des lunettes aux bénéficiaires de cette opération, en l’occurrence, les élèves des établissements scolaires d’El Maqdissi, Oum Hani Al Banate et l’école Idrissia. "Je suis très heureuse aujourd’hui. Grâce à mes lunettes, je vais pouvoir voir plus clair. Je pourrai désormais lire plus facilement", a dit l’air joyeux Boudad Malika, un ange de 10 ans, de l’école publique Oum Hani.
En outre, la seconde action de solidarité concerne la prise en charge des malades défavorisés atteints de la cataracte. En coordination avec la préfecture des arrondissements El Fida-Mers Sultan, 54 opérations de cataracte ont été réalisées à l’hôpital Bouafi de Casablanca permettant ainsi aux bénéficiaires de recouvrer la vue de nouveau. Le plan d’action de l’association prévoit 246 opérations de plus qui seront réalisées au cours de l’année 2006. En total, 300 opérations pour un budget de 300 000 dirhams.
Par ailleurs, une visite sur place des autorités de la préfecture en compagnie, notamment de Abdelhak Terrab, gouverneur élu du District Lions 416, Aomar Berrada, past-gouverneur de District, a permis de s’enquérir du bon déroulement de cette action de solidarité et de l’état de santé des patients opérés. La joie se lisait sur tous les visages des patients heureux de retrouver la vue.
"Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions sociales humanitaires menées par Lions Club Doyen. Elle fait partie du programme international Sight-first de lutte contre les principales causes de cécité évitable et réversible. Nous menons chaque année une campagne de lutte contre la cataracte qui est la principale cause de cécité", indique Fath-allah Berrada, président de la commission sociale du LCD. Lancé par L’Assocaition internationale des Lions Clubs  en 1990, le programme Sight First est une initiative mondiale qui vise effectivement la lutte contre la cécité curable dans les quatre coins du monde. Lions Club Doyen de Casablanca, grâce à son plan d’action "Sight-first", a déjà entrepris plusieurs campagnes de lutte contre la cataracte. La dernière en date a eu lieu en mai 2005.


 La cataracte, un problème majeur de santé publique


Au Maroc, la cataracte représente la première cause de cécité. Plus de 350.000 personnes sont atteintes de cette maladie curable. Chaque année, 30.000 nouveaux cas sont enregistrés. Plusieurs patients sont déjà aveugles, notamment en milieu rural. D’autres risquent de perdre leur vue car ils n’ont pas les moyens de se faire opérer. Certes, il existe des programmes nationaux pour lutter contre la cécité au Maroc, mais ils demeurent en deçà des besoins réels de la population.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *